FLASH
[23/04/2017] L’aviation israélienne a bombardé une position militaire syrienne, 3 morts  |  [22/04/2017] Allemagne : quelques milliers de terroristes Taliban pourraient être infiltrés parmi les réfugiés  |  Ireland, Dublin – Easons sur O’Connell Street évacué en raison d’une alerte à la bombe  |  Suisse (Bâle) : Deux jeunes filles poignardées par un Nord-Africain  |  Paris Gare du Nord: attaque au couteau. Suspect neutralisé  |  Liban : l’armée tue un combattant de l’Etat islamique à la frontière syrienne  |  Afghanistan : attentat terroriste sur une base militaire : 150 morts  |  Cette nuit, l’armée israélienne a découvert et fermé une armurerie clandestine à Hébron et saisi 6 machines pour fabriquer des armes  |  [21/04/2017] Comme chaque année, Dreuz donnera les résultats de la présidentielle à 18h depuis l’étranger  |  Aéorport d’Orly : colis suspect et scooter suspect – aéroport bloqué, accès bloqués  |  Un missile est tombé dans une colline du Golan israélien, tiré depuis la Syrie. Pas de blessés ou dégâts  |  Israël : Golan, alerte déclenchée d’attaque de missile ou roquette  |  Attentat : dans la voiture du terroriste, la police a également trouvé un coran, étrange non ?  |  Attentat: une note de soutient à ISIS retrouvée dans la voiture du terroriste  |  Tout baigne : Belgique, 18.884 personnes liées au terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 24 septembre 2013

 

Obama-2

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Au premier jour de L’Assemblée générale de l’ONU, ce mardi, Obama a réclamé une résolution ferme du Conseil de sécurité de l’ONU sur l’élimination des armes chimiques en Syrie avec des conséquences pour le régime Assad s’il ne tient pas parole.

« Il faut une résolution ferme du Conseil de sécurité pour vérifier que le régime Assad tient ses engagements », a déclaré Obama à la tribune de l’ONU, jugeant que la communauté internationale n’avait pas été à la hauteur face à la tragédie syrienne.

Obama a par ailleurs estimé qu’il fallait essayer la voie diplomatique avec l’Iran, tout en soulignant que les différends USA-Iran ne seraient pas résolus du jour au lendemain. Obama se veut donc ferme avec la Syrie tout en baissant sa garde face à l’Iran. L’Assemblée générale de l’ONU qui débute aujourd’hui commence mal…

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz