FLASH
La femme du jihadiste d’Orlando a été -enfin- arrêtée par le FBI – vivement que Trump arrive !  |  Gaza : un colon palestinien s’est immolé, motif encore inconnu  |  Turquie : explosion d’une voiture de police à Diyarbakır, 1 policier mort, 3 blessés  |  Attentat : militaire tué à coups de couteau à Chambéry, infos suivent  |  Suite à la conférence de la paix, l’autorité palestinienne déclare que « tout Jérusalem est territoire palestinien occupé »  |  Tôt ce matin, Tsahal a démantelé une cellule terroriste islamiste dormante près d’Hebron  |  Conférence de Paris sur le Moyen-Orient : la Grande Bretagne et l’Australie rejettent la résolution  |  Tunisie : chut ! L’islam religion de tolérance, jette en prison deux homosexuels  |  Ce matin, des jihadistes ont tiré des coups de feu depuis Gaza – Israël a répondu en détruisant une cible du Hamas  |  Le Mexique menace Trump: si vous nous imposez une taxe d’import, nous ferons pareil pour la neutraliser  |  Belgique : grosse opération anti-terroriste en ce moment parmi la population musulmane de #Molenbeek  |  L’Allemagne prévoit de renvoyer des réfugiés dans leur pays à partir de mars 2017  |  Nigeria : Triple explosion au park Madagali Motor, nombreuses victimes  |  Sondage Jerusalem post : 79% des israéliens pensent que Trump sera pro israélien  |  Sondage Jerusalem post : 65% des israéliens pensent qu’Obama est pro palestinien  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 24 septembre 2013

 

Hermann-Goering-1

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Le 1er janvier 1958, le psychiatre de l’US Army Douglas Kelley attrape une pilule de cyanure, il la glisse dans sa bouche et il l’avale. Douze ans seulement après la fin du procès de Nuremberg, il se donne la mort avec le même poison que l’un de ses patients, Hermann Goering. Voilà comment commence l’enquête du journaliste Jack El-Hai, qui a voulu découvrir, dans son livre « Le Nazi et le psychiatre », ce qu’il se passait dans la tête de l’homme qui fut le psychiatre des dirigeants nationaux-socialistes.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, Kelley, alors chef du service de psychiatrie d’un hôpital militaire, fut chargé d’une mission qui allait bouleverser sa vie: évaluer la santé mentale des dirigeants nationaux-socialistes détenus à la prison de Nuremberg dans l’attente de leur procès. Kelley espérait identifier les traits de personnalité ou les troubles mentaux qu’ils avaient en commun et définir une « personnalité nazie » qui permettrait de comprendre ces criminels.

Pendant plusieurs mois, le médecin a passé des dizaines d’heures à échanger avec l’un des plus intrigants de ses patients, Hermann Goering, le plus haut gradé national-socialiste aux mains des Alliés. Leurs sujets de conversation: la Seconde Guerre mondiale, les politiques mises en place par le régime national-socialiste et les perspectives de cet homme désormais capturé. En plus d’entretiens approfondis, le psychiatre a fait un usage intensif de différents outils de diagnostic, dont le test de Rorschach ou le TAT.

Ce qu’il a découvert l’a violemment perturbé. Le bras droit d’Hitler n’était ni fou, ni anormal. Les dignitaires nationaux-socialistes n’étaient atteints d’aucune pathologie psychiatrique. Dans son livre, El-Hai, qui a eu un accès complet aux notes de Kelley, suggère que c’est cette découverte qui a conduit au suicide l’ambitieux psychiatre, aspiré dans une relation malade et dangereuse avec le bras droit d’Hitler.

Hanté, le psychiatre a commencé à méditer sur sa propre capacité à faire le mal. Petit à petit, il est devenu dépendant au travail et à l’alcool, incapable de gérer la colère qui le rongeait.

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Sources :

http://blogs.scientificamerican.com/guest-blog/2013/09/19/listening-to-stories-from-nazis/

http://www.cicad.ch/fr/shoah-news/dans-la-t%C3%AAte-du-psychiatre-qui-confess%C3%A9-hermann-goering.html#overlay-context=fr/shoah-news/le-champion-cycliste-italien-bartali-reconnu-juste-parmi-les-nations.html

http://www.el-hai.com/blog/2013/9/9/a-set-of-dusty-boxes-the-arresting-origins-of-the-nazi-and-t.html

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz