FLASH
L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 25 septembre 2013

Les policiers de Limoges (Haute-Vienne) ont eu du fil à retordre mardi dans le centre ville. Plusieurs bagarres ont éclaté quasi simultanément dans différents quartiers de la ville, selon une information du journal le Populaire.fr. Ce sont des groupes de jeunes qui se sont affrontés; deux d’entre eux ont été blessés.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La première rixe a éclaté vers 17 heures. Un premier groupe de jeunes s’est affronté aux abords d’un lycée du centre-ville, a indiqué la police, précisant qu’aucun lycéen n’était impliqué dans la bagarre. Des témoins ont affirmé avoir vu une vingtaine de jeunes participer aux affrontements, la police évoquait de son côté une dizaine de personnes seulement.

Les affrontements se sont ensuite déplacés un peu plus loin dans le centre et à différents endroits de la capitale limousine, où d’autres jeunes se sont joints à la bagarre. Très rapidement, la police s’est déployée en masse en différents secteurs pour essayer de juguler cette escalade de violence. Interrogé par le journal local, un policier reconnaissait à chaud qu’il règnait une grande confusion sur les circonstances de cette rixe.

Des couteaux de cuisine retrouvés sur les lieux des affrontements

Deux jeunes ont été blessés par arme blanche – des couteaux de cuisine selon les premiers éléments de l’enquête – et hospitalisés au CHU de Limoges. Leur pronostic vital n’est pas engagé. Les couteaux ont été retrouvés sur les lieux des échauffourées par les forces de l’ordre.

Cinq jeunes, âgés de 18 à 22 ans, ont été interpellés. L’un d’entre eux au moins était porteur d’un couteau, selon le Populaire.fr. Tous ont été placés en garde à vue mardi soir. Les enquêteurs n’excluaient pas un règlement de comptes entre bandes rivales des quartiers sensibles de la ville.

Des témoins, interrogés par la police, ont également fait état d’échanges de tirs. Mais aucune arme n’a toutefois été retrouvée sur place. La police ou le Parquet de Limoges devraient normalement communiquer ce mercredi et en dire plus sur l’origine de cette bagarre.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/limoges-bagarres-en-serie-en-bandes-rivales-deux-blesses-25-09-2013-3168037.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz