FLASH
[25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 25 septembre 2013

Les policiers de Limoges (Haute-Vienne) ont eu du fil à retordre mardi dans le centre ville. Plusieurs bagarres ont éclaté quasi simultanément dans différents quartiers de la ville, selon une information du journal le Populaire.fr. Ce sont des groupes de jeunes qui se sont affrontés; deux d’entre eux ont été blessés.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La première rixe a éclaté vers 17 heures. Un premier groupe de jeunes s’est affronté aux abords d’un lycée du centre-ville, a indiqué la police, précisant qu’aucun lycéen n’était impliqué dans la bagarre. Des témoins ont affirmé avoir vu une vingtaine de jeunes participer aux affrontements, la police évoquait de son côté une dizaine de personnes seulement.

Les affrontements se sont ensuite déplacés un peu plus loin dans le centre et à différents endroits de la capitale limousine, où d’autres jeunes se sont joints à la bagarre. Très rapidement, la police s’est déployée en masse en différents secteurs pour essayer de juguler cette escalade de violence. Interrogé par le journal local, un policier reconnaissait à chaud qu’il règnait une grande confusion sur les circonstances de cette rixe.

Des couteaux de cuisine retrouvés sur les lieux des affrontements

Deux jeunes ont été blessés par arme blanche – des couteaux de cuisine selon les premiers éléments de l’enquête – et hospitalisés au CHU de Limoges. Leur pronostic vital n’est pas engagé. Les couteaux ont été retrouvés sur les lieux des échauffourées par les forces de l’ordre.

Cinq jeunes, âgés de 18 à 22 ans, ont été interpellés. L’un d’entre eux au moins était porteur d’un couteau, selon le Populaire.fr. Tous ont été placés en garde à vue mardi soir. Les enquêteurs n’excluaient pas un règlement de comptes entre bandes rivales des quartiers sensibles de la ville.

Des témoins, interrogés par la police, ont également fait état d’échanges de tirs. Mais aucune arme n’a toutefois été retrouvée sur place. La police ou le Parquet de Limoges devraient normalement communiquer ce mercredi et en dire plus sur l’origine de cette bagarre.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/limoges-bagarres-en-serie-en-bandes-rivales-deux-blesses-25-09-2013-3168037.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz