FLASH
Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  |  Référendum italien : 56% pour le non, 44% oui. Renzi démissionne – Ce n’est cependant pas ITALXIT  |  Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 28 septembre 2013

Demonstrators hold Tunisian flags

Ennahda, le parti islamiste tunisien, a accepté que le gouvernement tunisien démissionne à l’issue de négociations qui débuteront la semaine prochaine entre les islamistes et l’opposition laïque pour former un cabinet intérimaire et organiser de nouvelles élections, a déclaré à l’instant un responsable du parti islamiste.

C’est la puissante centrale syndicale UGTT qui a mis la pression pour sortir la Tunisie de l’enfer islamiste dans laquelle elle sombrait tandis que les leaders européens font l’éloge des bienfaits de l’islam.

L’assassinat des opposants laïques Chokri Belaïd en février et Mohamed Brahmi fin juillet a été le point culminant de cette terreur hélas banale en terre d’islam.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Le dialogue s’ouvrira lundi ou mardi », a déclaré Lotfi Zitoun, un dirigeant du parti islamiste au pouvoir, ajoutant que « Ennahda a accepté le plan sans condition pour sortir le pays de la crise politique. » En fait, Ennahda est traumatisé à l’idée que le boomerang égyptien lui revienne, alors que la destitution de Ben Ali avait engaillardi le peuple égyptien en 2011.

L’UGTT a donné trois semaines à Ennahda et à l’opposition laïque pour s’entendre sur la date des nouvelles élections et la composition de l’administration intérimaire, période au terme de laquelle le gouvernement devra remettre sa démission.

Ennahda avait dans un premier temps rejeté la proposition de l’UGTT, en exigeant des garanties sur la fin de la rédaction de la Constitution et sur le calendrier électoral, ce qui avait incité des milliers de Tunisiens à manifester jeudi dans plusieurs villes du pays pour demander une démission immédiate du gouvernement.

Brandissant des drapeaux et scandant le slogan « Dégage » (les français ont vu ce slogan cet été sur les plages, concernant François Hollande), les manifestants voyaient que les islamistes modérés du parti Ennahda étaient en train d’inclure la sharia dans le droit civil.

Le revirement d’Ennahda a été confirmé il y a une heure par l’Union générale tunisienne du travail, qui a précisé que les négociations pourraient s’ouvrir la semaine prochaine.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz