FLASH
[25/05/2017] Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 28 septembre 2013

Woolwich-attacker-suspects-1905276

Les bourreaux du soldat anglais, poignardé et décapité en pleine rue de Londres le 22 mai, ont nié toute culpabilité lors de leur première audition, hier vendredi 27 septembre, au tribunal d’Old Bailey à Londres.

La veuve du soldat, Rebecca Rigby, s’est effondrée en larmes en entendant les deux hommes.

Les deux Britanniques convertis à l’islam ont été inculpés et incarcérés pour le meurtre sauvage par décapitation du soldat Lee Rigby, jeune père de deux enfants, à proximité de sa caserne de Woolwich, le 22 mai dernier. Leur procès doit commencer le 18 novembre prochain.

Michael Adebolajo, 28 ans, a exigé qu’on l’appelle Mujaahid Abu Hamza, Michael Adebowale, 22 ans, a demandé à être appelé Ismail Ibn Abdullah. Les deux ont déclaré avoir agi en temps que combattants islamiques.

Selon la loi de l’islam, ils ne sont pas coupables du meurtre d’un infidèle. Le mode d’assassinat est en outre halal, conforme au coran. Et selon la loi de l’islam, seul le coran sert de loi aux hommes, et les lois démocratiques ne s’appliquent pas.

Ils ont également nié deux autres chefs d’inculpation concernant une tentative de meurtre de policier.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.theguardian.com/uk-news/2013/sep/27/woolwich-attack-not-guilty-lee-rigby-murder

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz