FLASH
L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 28 septembre 2013

Hassan Rouhani

Rouhani, nouvelle coqueluche de la « bien-pensance » occidentale, s’inquiète.

Il ne s’inquiète pas des atroces attentats perpétrés la semaine dernière au Pakistan, au Nigéria, en Irak et au Kénya au nom d’Allah, mais de la montée de la peur qu’inspire l’islam après les attentats perpétrés la semaine dernière au Pakistan, au Nigéria, en Irak et au Kénya au nom d’Allah. Rouhani veut lutter pour interdire aux gens d’avoir peur. Il veut que l’islamophobie se transforme en une acceptation silencieuse, sans résistance, sans protestation.

Rouhani n’incite pas ses frères à arrêter la violence islamiste, le jihad terroriste au nom d’Allah, car ils sont justifiés par les textes et les enseignements islamiques et par la culture de la haine envers les non Musulmans, et parce qu’il finance ce terrorisme un peu partout dans le monde. Non, ce qui l’inquiète c’est la montée de l’islamophobie.

Selon ce « modéré », les non musulmans devraient s’abstenir de parler de la violence islamique, du suprémacisme de l’islam, et de l’islam conquérant. En d’autres termes, les non musulmans devraient s’abstenir de ternir l’image de l’islam par la diffusion de la vérité – comme ce film YouTube qui avait embrasé le monde islamique car il montrait la vie de Muhammed telle qu’elle est écrite dans leurs livres saints.

Rouhani, serpent à la langue fourchue, insinue que les seuls responsables de l’islamophobie sont les gens qui expriment des sentiments négatifs sur l’islam. Ce sont les écrits islamophobes, qui ternissent l’image de l’islam et des musulmans par la diffamation et la calomnie, et non les actes terroristes des jihadistes, ni le comportement des islamistes, encore moins les prêches des imams et cheikhs islamistes qui ordonnent aux musulmans d’envahir l’Occident, non pour s’y intégrer, mais pour l’islamiser et le piller, le réduire en poussière comme ils ont réduit en cendres les pays qu’ils ont déjà conquis.

Aussi longtemps que les actes terroristes des jihadistes islamistes souilleront la terre du sang d’innocents, tous les efforts, déployés par Rouhani et ses frères de l’OCI, pour éradiquer « l’islamophobie » échoueront. Même s’ils parviennent à museler les islamolucides, via la perverse résolution 16/18 visant à criminaliser toute critique de la « religion ».

Le « modéré » président iranien a décrit l’islamophobie comme un obstacle à l’expansion des liens entre les états musulmans et les non musulmans, appelant à trouver des stratégies pour contrer ce sinistre phénomène.

Rouhani, s’est exprimé mercredi dernier, lors d’un meeting avec le Secrétaire Général de la funeste Organisation de la Coopération Islamique, le fanatique E. Ihsanoglu, en marge de la 68e session annuelle de l’Assemblée générale de l’ONU à New York.

Selon Rouhani, l’islamophobie a créé des problèmes entre le monde islamique et les autres pays. Il a souligné le rôle important de l’OCI dans le resserrement des rangs entre les pays musulmans et dans la défense des pensées islamiques dans le monde actuel. Le président iranien a également fait part de la volonté de Téhéran de poursuivre les relations bilatérales avec l’OCI et ce dans de nombreux domaines.

Le chef de l’OCI, a, de son côté, salué les relations croissantes entre l’Iran et l’organisation musulmane et exprimé l’espoir d’un renforcement significatif de la coopération entre les états membres de l’OCI.

Les deux parties ont également souligné la nécessité de renforcer l’unité du monde musulman et le besoin impérieux de combattre les fausses idées qui se répandent sur la « religion » islamique et ternissent son image.

L’association islamique, qui affirme être « la voie collective du monde musulman » dit œuvrer à « la sauvegarde et à la protection des intérêts du Monde musulman dans le but de promouvoir la paix et l’harmonie sur terre. »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Paix et harmonie sur terre. Comme au Pakistan, en Irak, au Nigéria, en Somalie, au Soudan, en Egypte, en Iran, en Afghanistan, au Qatar, etc. tous membres de cette organisation. Non merci. Nous préférons la paix et harmonie sur terre, certes loin d’être parfaite, des pays occidentaux.

Rouhani et ses compères de l’OCI occultent superbement le fait que l’idéologie islamique est responsable de toutes les atrocités qui frappent l’humanité, et l’actualité sanglante de la semaine dernière traduit, dans toute son horreur, ce que l’OCI entend par « paix et harmonie ». Pour ces hypocrites et leurs dhimmis occidentaux – vous les entendez tous les jours à la télé et à la radio, ce sont les islamophobes qui posent problème, car ils empêchent ce « beau rêve islamique de se réaliser ». Ils doivent dès lors être réduits au silence. Par contre, les jihadistes islamistes, qui eux ne songent qu’à rendre « paradisiaque » la vie sur terre, selon les lois de la charia, ils doivent certainement être soutenus, encouragés et aidés.

Cela Barack Obama l’a bien compris. Son administration, l’UE, tendent les mains aux Talibans, aux islamistes d’al-Qaïda en Syrie, aux « grands démocrates » de l’OCI, bref, à toute le fine fleur islamiste qui se dépense sans compter pour le « bonheur de l’humanité », selon la vision jihadiste terroriste de l’islam et de son prophète bien aimé.

L’islam se fonde sur le culte d’une violence meurtrière, une violence qui exalte la mort et la destruction, et méprise toute vie intérieure.

Selon la formule d’un sbire du Général Franco, le slogan de l’islam pourrait se résumer comme suit : « Viva la Mort ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz