FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 octobre 2013

images

Non, la Syrie n’est pas le seul front secoué par le terrorisme aux portes de l’Etat d’Israël, seul élément stable de la région.

L’Egypte vient d’annoncer officiellement qu’elle rompait toutes activités touristiques avec l’Iran, y compris tous les vols directs.

L’annonce a été faite ce mardi, il y a quelques dizaines de minutes, en partie en réaction au rapprochement recherché par le président Obama avec l’Iran, alors que les échanges entre l’Iran et l’Egypte s’étaient considérablement développés pendant la présidence de Morsi et des Frères musulmans.

Le nouveau régime égyptien est en train de prendre ses distances avec Téhéran, qui s’était imposé comme allié naturel chiite des Frères musulmans, alors que les services de sécurité égyptiens livrent en ce moment même une offensive difficile contre les terroristes islamistes qui tiennent une partie du pays.

« Les conditions de sécurité ne permettent pas au Ministère du tourisme d’autoriser les contacts vers l’Iran, par avion ou autre » a déclaré le porte parole du ministère, Rasha Azaiza, qui craint une arrivée massive de terroristes d’al Qaida depuis l’Iran, et un risque de constitution de milices étrangères comme en Syrie.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Par contraste, Téhéran a annoncé hier qu’il cherche à établir des vols directs avec les Etats Unis dans l’intention de revitaliser les liens entre l’Iran et les Etats Unis qui a déclenché une vague d’inquiétudes sérieuses dans tout le Moyen Orient – et pas seulement en Israël.

Un journaliste saoudien proche de la monarchie a critiqué le réchauffement des relations entre Washington et Téhéran, suite à la conversation téléphonique entre le président Barack Obama et le président iranien Hassan Rouhani.

Le journaliste Abdel Rahman Rashed a ajouté que si les Etats Unis cessent d’adopter une attitude ferme vis à vis de l’Iran, les pays du Moyen-Orient devront affronter un futur où l’Iran possède l’arme nucléaire. Dans le quotidien londonien Asharq Al Awsat, Rashid a également indiqué que la conversation téléphonique entre Rouhani et Obama a choqué les pays du Golfe, la Jordanie, la Turquie, ainsi qu’Israël et d’autres pays de la région.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz