FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 octobre 2013

muslimwomensrights

Quelles soumises, ces féministes qui harcelaient les hommes dans les années 70 pour libérer les femmes.

Les islamistes voilent leurs femmes et les objectifient, que fait le MLF ?

Les voyez-vous défiler ? Lisez-vous leurs chroniques vengeresses, leurs pamphlets égalitaires, dans les magazines féminins, dans les médias progressifs ?

Ont-elles dénoncé le machisme des hommes maghrébins envers leurs femmes ?

Silence total.

Complicité et aveuglement idéologique. Un anti-racisme dénaturé a pris le dessus sur le féminisme sincère. Elles ont choisi de se mentir pour cacher leur trahison. Où elles se sont planquées chez les LGBT.

Savez-vous pourquoi ? Elles ont peur. Peur de se faire taper dessus – ou pire. Les islamistes ne rigolent pas avec le « droit » des femmes, alors elles se terrent, et elles trichent.

Elles ridiculisaient ces femmes qui déclaraient fièrement vouloir élever des enfants plutôt que développer leur carrière professionnelle. Des ringardes d’un autre âge disaient les féministes, de ces femmes résistantes. Les entendez-vous traiter d’arriérées les musulmanes qui affirment porter le voile par choix, et se déclarent « libérées » ?

Silence total. La peur et le mensonge. Elles se sont laissées imposer le dogme de la « minorité à protéger » et ont été muselées.

Que ne prenaient pas les hommes qui avaient le malheur de tourner les yeux sur une jolie fille qui passait : macho ! Sexiste ! Nous ne sommes pas des « objets sexuels » !

Dans les banlieues, les femmes n’ont même plus le droit de s’asseoir aux terrasses des cafés – et certainement pas aux tables des hommes.

Silence total. La trouille. Peur de regarder la minorité maltraitée par la minorité. Où le mensonge pour justifier la tolérance envers une « autre culture ».

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Au Raincy, vient d’ouvrir une piscine halal réservée aux femmes, sur ordre des hommes. Ils interdisent que leurs femmes voient d’autres hommes, et soient vues d’eux. Les femmes prétendent que c’est leur choix. Qu’elles se sentent mieux. Foutaises. C’est la loi de leurs tuteurs.

Les féministes ? Silence. Certaines deviennent « lesbiennes politiques » pour se regarder dans la glace en cachant leur renoncement.

La femme musulmane voilée a perdu la totalité de ses droits sur son corps.

L’islam n’a fait qu’une bouchée des féministes. L’islam frappe les femmes désobéissantes.

L’islam les a fait taire. Le combat féministe a mené droit à la burqa. Elles ont trahi les femmes et maintenant s’inventent des postures.

Si nous les avions remises à leur place, en 1970, et avec elles les courants trop permissifs, peut-être n’aurions pas de femmes voilées, aujourd’hui.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz