FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 octobre 2013

url

Le philosophe Karl Popper, observant la seconde guerre mondiale depuis la Nouvelle Zélande, titra son œuvre majeure de pensée politique : « la société ouverte et ses ennemis ».

La phrase était choquante. Comment et pourquoi une société ouverte pourrait-elle avoir des ennemis.

70 ans plus tard, la France est encore une société ouverte – moins ouverte, et ses ennemis sont toujours là. Hélas pour les Français, leurs ennemis sont parmi eux et ils les nourrissent – quand ils ne les admirent pas, comme cette mairie – rouge – d’une banlieue parisienne qui cette année honorait un terroriste.

Ainsi donc une gentille Parisienne de 21 ans bien sous tous rapports et qui habite Belleville a été mise en examen jeudi soir pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes de terrorisme.

Elle avait proposé des cibles d’attentat de Paris à Al Qaïda, en 2012 par Internet. Mais ses activités internet étaient surveillées.

La jeune fille, issue d’une bonne famille de musulmans modérés : sa mère porte le niqab, passait de nombreuses heures à consulter des forums jihadistes. La sécurité intérieure le savait. Et heureusement.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

En février 2013, la même jeune fille bien sous tous rapports a déjà été arrêtée et interrogée, car elle fréquentait des islamistes que les services de renseignement français pensent impliqués dans une filière de recrutement de djihadistes. Là encore, c’est en surveillant leurs activités internet qu’ils ont suivi la filière.

Lors d’une perquisition au domicile familial de la gentille jeune fille, les enquêteurs de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) ont trouvé une clé USB prouvant qu’elle avait téléchargé un logiciel et des clés de cryptage permettant d’entrer sur des sites islamistes.

La jeune fille est également une lectrice assidue de la revue d’al Qaida, Inspire. Ce qui n’a pas échappé aux inspecteurs de la DCRI.

Ainsi, vu de l’extérieur de la France, les hommes politiques de l’hexagone donnent l’impression d’édicter des règles laxistes et d’accepter sans distinction ni contrôle une immigration musulmane dont les activités ne sont pas regardées de près malgré l’unicité de la source du danger terroriste, et une fois que les radicaux acquièrent la nationalité française et représentent une épine dans le pied impossible à extraire, ils mettent leurs plus fines équipes en action pour les suivre à la trace. Un peu tard, mais mieux vaut tard que jamais.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.leparisien.fr/faits-divers/une-jeune-parisienne-qui-avait-voulu-contacter-al-qaida-mise-en-examen-04-10-2013-3195543.php?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz