FLASH
Quel salaud Obama! Cette vipère a envoyé 221 millions de dollars aux Palestiniens 4 heures avant de quitter le pouvoir  |  Autriche : un réfugié irakien de 34 ans arrêté pour suspicion d’appartenance à une organisation terroriste  |  ambassadrice de France en Israël : « Rien n’interdit à un État de transférer son ambassade à Jérusalem  |  47,9 millions de personnes ont regardé l’investiture de Trump, contre 20,7 millions pour Obama  |  50 des organisations qui ont préparé la soi-disant spontanée Marche des femmes ont reçu 90 millions de Soros  |  Alerte : Trump a envoyé un architecte en Israël pour étudier l’installation de l’ambassade à Jérusalem  |  Sanders félicite Trump pour son annulation du Traité de libre échange  |  France Nantes : hier soir un homme a été blessé par balles au torse et jambe. Motif inconnu  |  Egypte : 5 membres des forces de sécurité ont été tuées par des terroristes dans le Sinaï  |  Hamon en tête autour de 35%, Valls environ 30 %, Montebourg 25 %, Peillon 5%  |  Trump et Netanyahu discutent en ce moment du déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem  |  Netanyahu a en fait autorisé la construction de 566 logements pour les juifs, et 105 pour les arabes à l’est de Jérusalem  |  Netanyahu lève toutes les restrictions politiques et administratives aux constructions en Judée Samarie ex-Cisjordanie  |  Primaire socialiste estimation : Hamon et Montebourg  |  Un qui ne sera pas mentionné par les médias : « L’élection de Trump a sauvé le monde d’une terrible guerre » – Kusturica  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Les 150000 Francais en Israël le 7 octobre 2013

Le_peuple_NB copie

Le Consulat Général de France sera officiellement fermé le 15 novembre pour marquer la « fête nationale de la Palestine »

Il y a un peu moins d’un an, dans une lettre ouverte qui avait eu beaucoup d’écho, nous avions interpellé l’ancien consul général de France à Jérusalem, le peu regretté Frédéric Désagneaux, suite à des témoignages affirmant que le consulat avait été fermé pour les 25 ans de la Palestine.

Penaud d’avoir été pris la main dans le sac, incapable d’affronter ses responsabilités, Désagneaux nous avait répondu, avec une mauvaise foi éhontée, que cette rumeur était infondée mais qu’il ne souhaitait pas apporter un démenti public. Une fourberie qui coutera cher à son auteur : les franco-israéliens, qui vivent entourés de terroristes et de régimes voyous, sont des durs à cuire.

Le nouveau Consul Général à Jérusalem. Hervé Magro, a pris ses fonctions il y a à peine deux mois, et nous apprenons que le Consulat sera officiellement fermé le 15 novembre pour marquer la « fête nationale de la Palestine ». C’est écrit en noir sur blanc dans le site du consulat.

Rien que ça !!

Et pourquoi pas fêter le premier anniversaire de Jérusalem, capitale de la Palestine tant qu’il y est.

La Palestine n’existe pas en tant qu’Etat. C’est une région du monde qui englobe la Jordanie, Israël, la Judée Samarie, et la Syrie. De quel Etat le Consulat veut-il célébrer la fête nationale ? Celui du pays sur lequel il est établi, à savoir Israël ? Il se trompe de date. Alors ? Quel pays ? Est-il en train de célébrer par anticipation un Etat de Palestine désiré par des Arabes installés sur place depuis quelques décennies, et qui doit faire l’objet des négociations de paix entre les parties ?

C’est juste aussi stupide que si moi, je décidais de fêter l’anniversaire de votre fils qui n’est encore pas né.

D’un autre coté, cette célébration a du bon : en Israël – il n’est jamais inutile de rappeler que le Consulat est installé dans notre capitale – tout le monde sait que fêter un anniversaire en avance, ça porte malheur.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Trêve de plaisanterie, on nous avait dit que ce Consulat était doté d’une « mission spécifique ». Mais tout de même ! Pas celle de choquer ses administrés, en fêtant ceux qui réclament la moitié de notre capitale éternelle, et pas ici, pas à Jérusalem.

Ce consul ne doute de rien, et fait preuve d’un rare culot, pour célébrer chez nous en Israël où nous le protégeons des terroristes, la fête nationale de ce pays qui n’existe pas mais dont l’unique préoccupation est, provisoirement, de prendre notre place sur notre terre ancestrale, à nous rendue par des traités internationaux, et dans un second temps, de nous éradiquer complètement avec l’aide de quelques bruyants ayatollahs.

Votre prédécesseur, monsieur le consul, avait célébré les ennemis de vos administrés, honteusement, furtivement, sans l’avouer, et vous, vous n’hésitez pas à en faire l’annonce officielle sur le site du consulat ?

Plutôt que de marcher dans les traces de Frédéric Désagneaux, vous devriez, monsieur le consul général de France à Jérusalem, inverser la vapeur, rétropédaler très vite et faire oublier aux 150 000 Français qui vivent en Israël votre insupportable prédécesseur.

Il convient de changer le scénario. D’être attentif aux aspirations d’une population de 150 000 Français qui souhaitent de la France qu’elle modère ses excès pour les uns, au mépris du droit, et des droits des Israéliens.

A Istanbul, vous aviez la charge d’administrer 6 000 Français. Israël a la plus grande communauté d’expatriés au monde alors que la politique pro-arabe de la France est hostile à Israël. Ce n’est certes pas une position confortable pour administrer 40 000 de nos compatriotes de Jérusalem que la France veut couper en deux. Nous ne vous demandons pas de changer la politique étrangère de la France, mais d’avoir un peu de considération pour vos administrés, si ce n’est pas trop demander à un consul.

Cette semaine, ceux dont vous vous apprêtez à célébrer la « journée nationale », ceux qui prétendent que les israéliens massacrent les enfants palestiniens (sans jamais présenter autre chose que des photos-montages) ont tenté d’assassiner une fillette israélienne de 9 ans, non loin votre consulat.

Je n’ai pas vu votre nom sur le registre des condamnations. Un oubli je suppose…

Commémorer la fête nationale de la Palestine, qui est la fête de la destruction d’Israël, c’est cautionner de tels actes terroristes.

Les 150 000 Français en Israël ne l’acceptent pas.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © 150 000 Français en Israël.

Les150000francaisenisrael@gmail.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz