FLASH
[26/02/2017] Nouveau sondage : Marine Le Pen et Macron au 1er tour, Fillon éliminé  |  Belgique : Evasion à la prison de Lantin. 2 voitures ont été incendiées, un détenu est en fuite, une échelle a été retrouvée  |  Les Etats-Unis exigent de la Russie qu’elle respecte « immédiatement » le cessez-le-feu avec l’Ukraine  |  Alerte : les Philippines ont reçu un rapport selon lequel des islamistes ont décapité l’otage allemand J. Kantner. Nos pensées à sa famille  |  Un vol direct Tel-Aviv Manille (Philippines) à partir du mois de mars 2017  |  Londres (Bromley) Attentat : 1 voiture fonce sur des piétons. Au moins 5 blessés, conducteur arrêté  |  Jamais dans les médias : Hamas condamne l’Egypte qui a détruit un tunnel terroriste qui a tué 3 palestiniens  |  [25/02/2017] L’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU Nikki Haley a rencontré la famille d’un soldat israélien tué par le Hamas  |  Emeutes de Nantes : « la situation est totalement hors contrôle »  |  Grèce, Dafni : des démineurs ont neutralisé un explosif posé près d’un poste de police  |  Danemark, Aarhus : un somalien musulman de 25 ans mis en accusation : il cherchait à fabriquer une bombe pour commettre un attentat  |  3 Palestiniens sont morts, 5 autres ont été blessés. Ils ont respiré des gaz alors qu’ils creusaient un tunnel terroriste  |  [24/02/2017] États-Unis #DullesAirport forte présence policière y compris groupe anti explosifs  |  Nigéria : 7 soldats et 3 militants tués dans une embuscade de Boko Haram  |  Effet Trump : l’Irak vient d’effectuer son premier bombardement aérien contre l’Etat islamique en Syrie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 8 octobre 2013

 

Iran-missiles-2

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  L’on raconte que l’économie iranienne irait mal. Cela dépend de ce que l’on entend par là. En effet, le Pakistan demande à l’Iran deux milliards de dollars pour financer son propre gazoduc. L’Iran a quasiment achevé la partie des travaux sur son territoire pour un gazoduc à 7,5 milliards de dollars qui doit relier  —  sur 1’800 kilomètres  —  les champs gaziers de South Pars et de Nawabchah à Karachi, principale ville économique pakistanaise.

Le Pakistan peine à financer la construction des 780 kilomètres du pipeline  —  qui traversent son territoire  —  et qui doivent lui permettre d’importer, chaque jour, 21 millions de mètres cubes de gaz iranien. L’Iran possède les deuxièmes réserves mondiales les plus grandes de gaz et développe rapidement sa production. Si le Pakistan ne parvient pas à compléter sa portion du gazoduc, il devra payer des indemnités à l’Iran.

Confronté à une baisse de sa propre production de gaz naturel et à une hausse de sa demande intérieure, le Pakistan fermera, de novembre 2013 à janvier 2014, dans la province du Pendjab, la plus peuplée du pays, les stations-services vendant du gaz naturel compressé (CNG), un carburant bon marché utilisé par les taxis, les autobus, les motos et les automobilistes de la classe moyenne. Le gaz ainsi économisé sera vendu pour chauffer les maisons pendant l’hiver. Le Pakistan limite déjà l’ouverture des pompes à quelques jours par semaine seulement, ce qui cause de longues files d’attente.

Le Pakistan a massivement investi pour acquérir la bombe nucléaire, la première en terre d’islam. L’Iran, avec ses missiles de longue portée, est sur le point de fabriquer sa propre bombe nucléaire. Les économies iranienne et pakistanaise iraient mal. Cela dépend de ce que l’on entend par là.

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz