FLASH
Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc | L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Elie Levy le 9 octobre 2013

imgres

J’ai eu l’occasion de rencontrer le nouvel ambassadeur de France en Israël Patrick Maisonnave à deux reprises. Une première fois à Haïfa, lors de la présentation en avant-première en Israël du film « Victor Young Perez », et une deuxième fois à l’ambassade où j’ai été reçu pendant près de 40 minutes.

Dès qu’il a pris la parole à Haïfa, devant cette communauté franco-israélienne, dès qu’il a prononcé ses premiers mots, on sentait une certaine convivialité dans son propos.

Quelques jours après, il m’a reçu très chaleureusement à l’ambassade de France pour me dire  qu’il souhaitait mieux connaître ces Français qui résident en Israël.

Monsieur Patrick Maisonnave exerce ses fonctions dans un pays où vivent 150 000 des ses compatriotes, sans compter les 800 000 francophones israéliens, qui ont tous un peu de famille en France. (6% de l’ensemble des Français qui vivent à l’étranger résident en Israël)

Il ne s’agit plus de simplement représenter la France auprès d’un gouvernement étranger, encore faut-il le faire sans déplaire à ces Français qui tout en restant encore attachés à la France n’en sont pas moins les ardents défenseurs du pays dans lequel ils vivent aujourd’hui.

Ces 150 000 Français qui vivent en Israël ont si souvent été déçus par la voix de la France, eux qui ont cru, un peu naïvement, aux sirènes de ceux qui disaient « Israël notre ami, notre allié ».

La diplomatie c’est souvent cela, mais nous, nous n’avons plus envie d’être bernés par le chant des sirènes.

Patrick Maisonnave m’a dit vouloir s’enquérir de cette communauté française, vouloir essayer de la comprendre, et en tout cas d’en tenir compte dans l’exercice de son mandat. J’ai senti à priori de la sincérité dans ses propos.

Il m’indique qu’il est chargé par son ministre, Laurent Fabius, de délivrer en Israël un discours nouveau. Un discours qui serait de nature à corriger l’image de cette France qui applique une politique un peu trop partiale.

« Le président Hollande, qui vient en visite officielle dans quelques semaines, est un ami d’Israël, un ami sincère » me dit-il, « d’autres membres du gouvernement aussi comme Manuel Valls. »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Je lui rappelle que dans ce gouvernement il y a aussi des antisionistes notoires, les Verts notamment. Il me répète qu’il est venu avec « un viatique » : changer l’image de la France ici en Israël. Alors que c’est la politique de la France qu’il faudrait changer.
Car changer d’image ne peut se faire sans changer de politique, ou alors c’est jeter de la poudre aux yeux.

Mais nous vous disons chiche Monsieur l’ambassadeur.

Vous avez pris vos fonctions il y a quelques semaines. Vous voyez ce qui se passe dans ce pays.
Dites qu’il n’existe aucun régime d’apartheid en Israël. Ce mensonge ne sert qu’à diaboliser Israël et à justifier le boycott des produits israéliens.
La France veut délivrer en Israël un discours nouveau? Alors Monsieur l’ambassadeur, déclarez que vous vous élevez contre ce boycott indigne et injuste, fondé sur le mensonge d’un apartheid imaginaire.
La France joue un rôle de leader en Europe, sa voix est écoutée, Il lui faut rétablir la vérité et demander l’abrogation de cette directive européenne qui impose de marquer les produits fabriqués en Judée Samarie. Plus de cent pays dans le monde ont des conflits territoriaux, mais un seul fait l’objet des foudres de l’Europe : Israël.
Le moment n’est-il pas venu également aussi de déclarer aux médias que « Gaza n’est pas une prison à ciel ouvert » déjà parce qu’Israël n’est pas responsable de la politique de l’Egypte sur sa frontière avec Gaza, et surtout parce que chaque semaine, des centaines de camions représentants des dizaines de milliers de tonnes de vivres, de médicaments et de matériaux de constructions franchissent la frontière israélienne vers Gaza.
De plus, vous ne pouvez pas ignorez que, l’Union européenne, avec cette décision, est en train de renier sa propre signature. Les accords d’Oslo qu’elle a parrainés et cosignés, stipulent que le statut des territoires et de ses habitants ne serait pas modifié avant les négociations sur le statut final.

François Hollande, véritable ami d’Israël disiez-vous ? Il sera en visite officielle en Israël dans quelques semaines. Nos attendons son discours avec impatience. Les notes que vous lui transmettrez devraient l’aider à choisir les mots qu’il prononcera.
Alors Monsieur l’ambassadeur, Chiche ?

Si vous nous montrez cette volonté par vos prises de position, nous serons les premiers à soutenir vos bonnes intentions et vous aurez 150 000 Français à vos cotés.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Elie Levy pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz