FLASH
Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc | L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital | Belle éthique journalistique : BFMTV choisit l’ancienne conseillère de Bill Clinton pour commenter le débat Trump/ Clinton | Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 octobre 2013

 

MLP-5

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Vendredi soir, Marine Le Pen devait être invitée sur le plateau de Ce soir ou jamais sur France 2. La présidente du Front national devait débattre avec Frédéric Taddéi de sa décision de poursuivre ceux qui qualifient le FN de parti d’extrême droite.

Seulement voilà : Le CSA déprogramme Marine Le Pen. Il y avait un risque pour l’équité du temps de parole, car l’émission est en direct et « si quelqu’un sur le plateau » avait abordé la question de Brignoles, où le Front national se retrouve au second tour de l’élection cantonale partielle face à l’UMP, Marine Le Pen aurait été la seule politique en position de répondre.

Une telle situation aurait « probablement entraîné l’invalidation d’un scrutin », nous dit-on.

Pour ce qui me concerne, je n’ai apparemment pas bien compris.

N’aurait-il pas été plus simple d’inviter aussi le candidat UMP de Brignoles ?

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz