FLASH
Turquie : il viendrait de se produire 2 explosions massives à Istanbul  |  Selon des fuites, Rex Tillerson, PDG d’Exxon, futur Secrétaire d’Etat, en tandem avec John Bolton  |  Syrie : ISIS a recapturé une partie de Palmyre et dit avoir piégé des soldats russes et syriens  |  Londres : un musulman suspecté de préparer un attentat terroriste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Stansted  |  Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 11 octobre 2013

Au Maroc, on ne badine pas avec l’amour. En public tout du moins. Pour s’être embrassés et l’avoir fait savoir, deux adolescents de 14 et 15 ans comparaissent aujourd’hui devant un tribunal de Nador, au nord-est du royaume. Quelques jours plus tôt, le couple s’était pris en photo en train de se bécoter devant son collège avant de mettre en ligne le cliché sur Facebook. Un baiser qui n’a guère attendri les autorités locales, mais fait fondre la Toile marocaine, mobilisée pour tirer d’affaire les amoureux hors la loi.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Une association locale est à l’origine des ennuis judiciaires des deux ados. Après avoir vu la photo sur Internet, l’Organisation unie des droits de l’homme et des libertés publiques a fait un signalement au procureur du roi le 30 septembre. « Nous n’avons agi que suite à des demandes de parents d’élèves outrés. N’oublions pas que nous sommes à Nador, au Rif, région connue pour être très conservatrice », a souligné le fondateur de l’organisation au site Web marocain Yabiladi.

Libérés lundi

Conservateur, le procureur l’est tout autant. Le 3 octobre, le magistrat fait arrêter le couple et l’auteur de la photo et ordonne leur placement dans un centre fermé pour mineurs. L’affaire est médiatisée le lendemain par une ONG locale, choquée, et les réseaux sociaux s’en emparent. En quelques heures, des dizaines de jeunes Marocains publient des photos de baisers, bientôt imités par des centaines d’internautes dans le monde. Les clichés sont le plus souvent accompagnés de pétitions réclamant la libération des fauteurs. Les autorités mettent finalement un terme à la détention lundi, tout en maintenant les poursuites et l’audience devant le tribunal pour enfants.

Depuis, des rassemblements « pro-baisers » ont eu lieu au Maroc et des soutiens de poids se sont manifestés, tel Amnesty International. « Il est tout simplement absurde que ces adolescents puissent faire face à une peine de prison juste pour un baiser », s’est émue l’ONG hier. L’étreinte publique pourrait valoir deux ans de prison aux ados.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/au-tribunal-pour-un-baiser-11-10-2013-3216167.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz