FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 octobre 2013

img449651

Le quotidien libanais Al Akhbar cite le président Bashar Al Assad, qui a déclaré à ses invités au palace présidentiel qu’il était en mesure de « réduire Israël en poussière », même sans ses armes chimiques.

Le quotidien ajoute que Assad a exprimé sa frustration de ne pas avoir été honoré du prix Nobel de la paix pour avoir accepté de se séparer de son stock d’armes chimiques.

Selon l’article, Assad a dit à ses amis que le plus grand accomplissement de la Syrie a été le développement d’armes chimiques en 1997, expliquant que son pays a cherché à acquérir cet armement pour renforcer son influence dans la région.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il aurait ajouté qu’il ne pensait plus que cet arsenal soit nécessaire, car même sans ces armes ou des gaz mortels, il pouvait toujours attaquer Israël (NDT: dont on se demande ce qu’il vient faire dans l’histoire), « détruire ses aéroports » et le « réduire en poussière ».

Evoquant le travail de l’organisation pour l’interdiction des armes chimiques (l’OIAC), qui est en train de récupérer son arsenal chimique afin de le détruire, Assad a insisté sur le fait qu’il aurait dû recevoir le prix Nobel décerné la semaine dernière.

Dans un monde qui honore les terroristes comme des résistants, une Europe qui finance le Hamas et refuse de classer le Hezbollah comme organisation terroriste, les Etats Unis – et la France – qui envisagent d’aider les rebelles syriens dont al Qaida a pris le contrôle, et Israël qui est dénoncé comme le pays criminel de la région à quelques km des 120 000 morts syriens depuis deux ans, l’ONU qui confie à l’Iran le poste de policier du nucléaire mondial, je dois dire que les valeurs de notre époque ne seraient pas beaucoup plus chahutées par la remise du prix Nobel de la paix à Assad.

Obama l’a bien reçu pour sa couleur de peau !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz