FLASH
Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc | L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 octobre 2013

img449651

Le quotidien libanais Al Akhbar cite le président Bashar Al Assad, qui a déclaré à ses invités au palace présidentiel qu’il était en mesure de « réduire Israël en poussière », même sans ses armes chimiques.

Le quotidien ajoute que Assad a exprimé sa frustration de ne pas avoir été honoré du prix Nobel de la paix pour avoir accepté de se séparer de son stock d’armes chimiques.

Selon l’article, Assad a dit à ses amis que le plus grand accomplissement de la Syrie a été le développement d’armes chimiques en 1997, expliquant que son pays a cherché à acquérir cet armement pour renforcer son influence dans la région.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il aurait ajouté qu’il ne pensait plus que cet arsenal soit nécessaire, car même sans ces armes ou des gaz mortels, il pouvait toujours attaquer Israël (NDT: dont on se demande ce qu’il vient faire dans l’histoire), « détruire ses aéroports » et le « réduire en poussière ».

Evoquant le travail de l’organisation pour l’interdiction des armes chimiques (l’OIAC), qui est en train de récupérer son arsenal chimique afin de le détruire, Assad a insisté sur le fait qu’il aurait dû recevoir le prix Nobel décerné la semaine dernière.

Dans un monde qui honore les terroristes comme des résistants, une Europe qui finance le Hamas et refuse de classer le Hezbollah comme organisation terroriste, les Etats Unis – et la France – qui envisagent d’aider les rebelles syriens dont al Qaida a pris le contrôle, et Israël qui est dénoncé comme le pays criminel de la région à quelques km des 120 000 morts syriens depuis deux ans, l’ONU qui confie à l’Iran le poste de policier du nucléaire mondial, je dois dire que les valeurs de notre époque ne seraient pas beaucoup plus chahutées par la remise du prix Nobel de la paix à Assad.

Obama l’a bien reçu pour sa couleur de peau !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz