FLASH
[25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 octobre 2013

 

Bergé-Pierre-1

 

Jean Cocteau a écrit dès le début de l’Occupation, dans l’hebdomadaire collaborationniste « La Gerbe » (fallait le faire…), créé par l’écrivain Alphonse de Châteaubriant. En décembre 1940 il y a lancé une « adresse aux jeunes écrivains », en fait, un message aux jeunes Français les appelant à prendre part au « Nouvel Ordre européen », autrement dit au national-socialisme, au fascisme et au pétainisme capitulard et collaborationniste. Cocteau a reçu à Paris durant l’été 1942 son ami Arno Breker, le sculpteur officiel du Troisième Reich, lors de sa grande exposition aux Tuileries.

Son film de 1943 « L’éternel retour » – transposition moderne de la légende de Tristan et Yseult – inquiéta les critiques après la Seconde Guerre mondiale. Un quotidien britannique a écrit en 1945 que « Jean Marais avec ses cheveux blonds d’archange exterminateur, ses bottes de cuir y ressemble plus à un héros wagnérien ou à un SS qu’à un chevalier du Moyen Age ».

Comme écrit plus haut, il a eu cette amitié entre Jean Cocteau et le collaborationniste Alphonse de Châteaubriant. Cocteau lui a rendu visite en 1950, alors qu’Alphonse de Châteaubriant, condamné à mort, vivait caché en Autriche. Deux ans plus tard, en 1952, après le décès d’Alphonse de Châteaubriant, Jean Cocteau est retourné en Autriche pour y rencontrer sa compagne, Gabrièle Castelot.

Aujourd’hui, en 2013, après la disparition d’Edouard Dermit, dernier compagnon de Cocteau, c’est Pierre Bergé qui serait, me dit-on, l’exécuteur testamentaire ou le titulaire du droit moral sur l’œuvre de Cocteau et le coordinateur des manifestations du cinquantenaire de sa mort. Pierre Bergé se souvient-il que Cocteau avait écrit, en parlant des dirigeants français d’avant la Seconde Guerre mondiale : « Chez Hitler, c’est le poète qui échappait à ces âmes de pions ». Les « pions » étant les dirigeants français, imparfaits mais libres, d’avant Pétain…

www.dreuz.info

http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Burrin

http://www.amazon.fr/La-France-lheure-allemande-1940-1944/dp/2020314770

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz