Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 octobre 2013

arafat020925

Retournement dans l’enquête pour déterminer les causes de la mort du terroriste Arafat.

Un expert russe vient de déclarer que Arafat ne pouvait pas être mort empoisonné au polonium.

“Il ne peut pas être mort d’empoisonnement au polonium – les experts russes n’ont trouvé aucune trace de cette substance », a déclaré Vladimir Uiba, président de l’agence fédérale médico-biologique russe, à l’agence d’information Interfax.

Cependant, peu après, l’agence contesta la déclaration du scientifique.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

“Nous n’avons publié aucun rapport officiel de nos travaux, a déclaré un porte parole, et nous n’avons ni confirmé ni démenti les informations des médias qui affirment qu’il y a ou qu’il n’y a pas de polonium dans les restes d’Arafat »

Interrogé au sujet du rapport publié par Interfax, le porte parole a déclaré : “aucune déclaration.”

Une étude vient d’être publiée par la revue médicale The Lancet, indiquant que les scientifiques suisses ont découvert un niveau élevé de radiation au polonium dans les effets personnes d’Arafat…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz