FLASH
La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital | Belle éthique journalistique : BFMTV choisit l’ancienne conseillère de Bill Clinton pour commenter le débat Trump/ Clinton | Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 | Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 23 octobre 2013

 

Shoah-7

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  En 1996, je mettais fin à mon travail dans le journalisme classique pour me consacrer exclusivement à la rédaction et la diffusion de ma propre Lettre d’Information, « Monde Info ». Puis, 2007, je mettais fin à la rédaction et la diffusion de ma Lettre d’Information pour me consacrer entièrement au cyber-journalisme sur Internet, concrètement, à un blog d’information et d’opinion, dreuz.info.

Je me souviens qu’en 2007, j’avais commencé, par « prendre la température », sur Internet, pour ce qui concerne l’état du judaïsme et l’état du christianisme. La triste vérité c’est qu’à cette époque-là, je fus tout simplement catastrophé de devoir constater que la liberté accordée sur Internet, donnait – et donne encore – libre court, à des commentaires, incroyablement judéophobes et christianophobes.

Toujours à cette époque-là, en 2007, je fus stupéfait par le succès auprès d’une partie de l’opinion publique européenne, des discours, du Guide suprême iranien, du Chef des Pasdaran iraniens, des leaders du Hamas, du Fatah, du Hezbollah. En effet, ces factions et individus tenaient – et tiennent encore en 2013 – des discours, à la fois islamistes et nationaux-socialistes.

Le Juif rescapé du goulag soviétique Nathan Sharansky a essayé d’alerter les Nations sur le danger sans précédent depuis 1945 que les nazislamistes représentaient – et représentent encore plus en 2013 – pour Israël et les Chrétiens d’Orient en particulier ; et pour le monde en général. Pour ce qui me concerne, à partir de 2007 – je l’ai écrit plus haut -, je décidais donc de me consacrer entièrement au cyber-journalisme, la presse internaute, autrement dit, dreuz.info.

Et ce faisant, dès 2007, je me consacrais exclusivement – et je me consacre encore exclusivement en 2013 – d’une part, à défendre la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne ; et d’autre part, à défendre l’Etat d’Israël. Dans ce cadre, j’ai déjà écrit de nombreuses fois et je l’écris à nouveau ici que les Nations européennes font volontiers mémoire des six millions de Juifs exterminés entre 1939 et 1945.

Mais que ces mêmes Nations européennes, ne prennent quasiment jamais la défense des Juifs vivants (sauf la défense des « juifs athées de gauche », des « juifs alter-juifs » et des « juifs anti-juifs »), et, surtout pas, la défense des Juifs vivant en Israël. Bien au contraire, les Nations européennes, depuis les années 1960, prennent la défense des pires ennemis du peuple israélien.

Les Nations européennes, accordent, aux pires ennemis du peuple israélien, une tribune médiatique et un statut diplomatique qui permettent à ces ennemis d’Israël de diffuser à l’échelle planétaire une idéologie de mort et une culture de mort qui appellent à « rayer Israël de la carte » et à « effacer Israël de la page du temps ».

Ce qui revient à rayer Israël de la carte géographique en réduisant Israël en cendres. Et ce qui revient à gommer, pour toujours, Israël, des pages des livres d’histoire. Pour les Juifs en Israël, la menace est donc existentielle. Pour les Juifs en diaspora, la menace semble moins existentielle. Mais cette menace, est-elle vraiment moins existentielle, pour les Juifs en diaspora, qu’elle ne l’est, pour les Juifs en Israël ? Je n’en suis pas certain.

Depuis le début de la crise dite financière en 2008, les médias et les chefs d’Etats se sont notamment focalisé sur Lehman Brothers, sur Goldman & Sachs et sur Bernie Madoff, sur « la haute finance internationale » et sur « les oligarchies financières ».

Mais personne ne s’est posé la question de savoir si, de nos jours, les actionnaires actuels de Lehman Brothers et de Goldman Sachs sont juifs ou non-juifs, s’il y a encore des descendants de Henry, Emanuel et Mayer Lehman, et, des descendants de Marcus Goldman et de Samuel Sachs, parmi les actuels actionnaires de ces institutions financières, sachant que nous sommes en 2013 et que les familles Lehman, Goldman et Sachs ont débuté leurs activités financières au milieu du 19e siècle….

Personne n’a signalé que Bernie Madoff ne devait pas être aussi juif de coeur que ça, vu le nombre d’institutions juives, y compris d’institutions juives caritatives, qu’il a volées et escroquées. A ce compte-là, on peut tout aussi bien insister lourdement sur le fait que les chefs de la mafia sont tous catholiques.

Et puis, surtout, personne ne s’est posé la question de savoir en vertu de quelle loi débile et inique, les Etats européens peuvent continuer de s’endetter et de creuser leur déficit, tout en continuant de racketter  —  y compris pour financer le régime mafieux palestinien et certains Etats islamistes issus du « Printemps arabe »  —  leurs propres contribuables qui, décidément, restent les dindons de cette farce monstrueuse.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz