FLASH
[27/05/2017] Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 octobre 2013

Un homme de 34 ans a été tué samedi au petit matin, au volant de sa voiture, d’un coup de fusil de chasse tiré en pleine tête, dans son quartier, un petit ensemble posé sur les hauteurs du nord de Marseille. C’est une riveraine qui a découvert, vers 9 heures, la victime mortellement touchée au volant de son véhicule, phares allumés et dont le moteur tournait encore. Selon une source proche de l’enquête de voisinage, deux coups de feu ont été entendus vers 3h15, et il se pourrait que les faits aient eu lieu à cette heure-là.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La victime, née en 1979, a été touchée au travers de la vitre du véhicule, qui a été brisée. Une douille de calibre 12 a été retrouvée près de la Peugeot 207. L’affaire se déroule dans le quartier de Sainte-Marthe, dans le 14e arrondissement de la ville, à La Margeray. Cet ensemble de copropriétés populaire, qui ne fait pas parler de lui, est composé de petits immeubles surplombant la ville, et en premier lieu la grande cité des Flamants. La victime y vivait avec ses parents. La famille exploite des boucheries Hallal dans les quartiers Nord, dont l’une avait fait l’objet d’un vol à main armée.

La victime issue d’une famille de commerçants

Samedi matin, les résidents observaient depuis leurs balcons les mouvements des enquêteurs, notamment de la police scientifique et de l’identité judiciaire. La scène était bouclée par les forces de l’ordre, et la presse tenue à distance par le cordon et des habitants. A la mi-journée, les pompes funèbres sont arrivées pour emmener le corps.

L’homme, qui avait travaillé dans les boucheries familiales avant de changer d’activité, était peu connu des services de police et de justice et pour des faits anciens. «Une petite condamnation pour violence et pour travail clandestin, nous ne sommes pas dans du grand banditisme», a précisé la procureure adjointe de Marseille, Catherine Alexandre, indiquant que dans l’immédiat aucune piste n’était privilégiée. «On saura quand on aura avancé», a-t-elle relevé. L’enquête ne dispose d’«aucun témoin» des faits à ce stade, a ajouté la magistrate, qui s’est rendue sur place.

Selon les premiers éléments, la victime était attendue par son ou ses agresseurs qui connaissai(en)t ses habitudes. Selon une source proche de l’enquête, au vu du profil de la victime et de l’arme utilisée, il ne s’agit pas forcément d’un «règlement de comptes» comme il s’en produit à Marseille, souvent sur fond de trafic de stupéfiants.

«Les investigations sont en cours pour trouver le mobile, on ne fait pas ça sans mobile», a indiqué, également sur les lieux, le préfet de police Jean-Paul Bonnetain, relevant que «visiblement c’est une affaire organisée». Les investigations ont été confiées à la brigade criminelle de la PJ de Marseille, déjà en charge de nombreux dossiers d’homicides par balles. Le préfet de police Jean-Paul Bonnetain était également attendu sur place.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/marseille-un-homme-tue-au-volant-de-sa-voiture-d-un-tir-en-pleine-tete-26-10-2013-3261297.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz