FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 27 octobre 2013

art.UAEbusiness.afp.gi

Fait peu connu, l’Université de Strasbourg est la référence internationale de la finance islamique.

Ingénieurs, analystes financiers, experts-comptables, gestionnaires de risques, gérants de portefeuilles venus du Maroc, d’Algérie, du Tchad, ou du Sénégal suivent le cycle Executive MBA de finance islamique de la faculté de droit de l’Université de Strasbourg, dont le coût modique (5 500 euros par an) représente une fraction de ce qu’il couterait aux Etats-Unis.

« Cette formation est la première de France », explique Othman Ben-Haroun, senior market risk manager à la Société Générale, aux Dernières Nouvelles d’Alsace. La formation de l’université à la finance islamique est issue de deux laboratoires de l’Université de Strasbourg :

  • le DRES (relations entre le droit, la religion, l’entreprise et la société)
  • le LARGE (gestion et économie)

En 2008, l’université à organisé un colloque international sur la finance islamique, et « les participants ont été nombreux à nous faire part de leurs difficultés à trouver des collaborateurs compétents, qui disposent des bases minimum de connaissance dans ce domaine », précise M. Storck (DRES) au quotidien alsacien. Les pouvoirs publics, sous l’impulsion de la ministre de l’Économie Christine Lagarde, ont décidé de développer la finance islamique en France et son enseignement, et l’ont financé.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le « premier diplôme de finance islamique en Europe occidentale » était né, et « certains des étudiants sont aujourd’hui consultants en finance islamique dans leurs pays respectifs », ajoute Michel Storck.

Résultat : les demandes d’inscription augmentent : « nous sommes notamment en relation avec Luxembourg qui est devenue avec Londres l’une des premières places financières en finance islamique ».

Le futur ?

« Nous allons établir un partenariat avec le conseil supérieur du notariat pour ouvrir l’année prochaine à Strasbourg un centre de notariat en finance islamique », car les professionnels commencent à sentir le besoin de se familiariser avec les montages financiers halal.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

http://www.dna.fr/economie/2013/10/14/strasbourg-mecque-de-la-finance-islamique

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz