FLASH
NIgeria : Boko Haram attaque un village apparemment chrétien : 15 morts  |  Merkel s’incline devant Trump : elle demande un compromis sur les échanges commerciaux et les dépenses militaires  |  Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  |  #Melbourne: selon des témoins, le conducteur au nom grec a bien crié Allahu Akbar en fonçant sur la foule  |  La gauche fasciste tente d’empêcher les Américains de se rendre à l’inauguration de Trump  |  Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 31 octobre 2013

ALeqM5i958r6jBASYoGnRKfXc8bbwLXvVw

Les autorités chinoises ont annoncé hier mercredi 30 octobre avoir arrêté cinq jihadistes islamistes qui ont participé à l’attaque terroriste qui a fait cinq mort et des dizaines de blessés lundi dernier près de la place Tiananmen.

Le bureau des services de sécurité de Pékin a annoncé que les suspects, appartenant à « l’ethnie musulmane Uighur », la province du Xinjiang, avaient recruté trois membres d’une famille qui ont lancé une voiture dans la foule avant de lui mettre le feu à la porte Tiananmen.

Deux touristes sont morts, et 40 personnes ont été blessées par la voiture qui se dirigeait vers la cité interdite.

Les occupants de la voiture, Usmen Hasan, sa femme Gulkiz Gini, et sa mère Kuwanhan Reyim, des noms typiquement Uighur — sont morts dans les flammes.

La police a retrouvé dans les restes de la voiture, des couteaux – toujours le couteau – et des affiches avec des « messages islamistes extrémistes » sans donner plus de détail.

Dans son communiqué, la police de Pékin a précisé « Il s’agit d’une violente attaque terroriste qui a été soigneusement planifiée et organisée ».

La police a également confirmé que cinq suspects ont été arrêtés, lundi, 10 heures après l’attaque, et qu’ils ont avoué leur implication – le communiqué ne dit pas quel traitement les suspects ont subi pour avouer. De long couteaux, un drapeau du jihad se trouvaient dans leurs logements.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Tout comme l’attentat terroriste lui-même, les médias chinois ont très largement minimisé la capture des islamistes, et la plupart des journaux se sont contentés de republier l’entrefilet de l’agence officielle d’information Xinhua.

Cet attentat terroriste devrait encourager les autorités chinoises à renforcer la sécurité du Xinjiang, où sont concentrés la plus grosses partie des musulmans Uighurs, qui parlent turc, et se revendiquent d’un islam modéré sunnite.

Selon Rohan Gunaratna, un expert en terrorisme auprès de l’université technologique Nanyang de Singapore, cette attaque, perpétrée à Pekin à plus de 3000 km de leur région d’origine, indique que les islamistes ont fait alliance avec un groupe terroriste étranger, connus sous le nom de Mouvement de l’Est Turkestan islamique, classé comme organisation terroriste par les Etats Unis, et qu’ils représentent une menace sérieuse pour la nation.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz