FLASH
[19/02/2017] Des militants de l’Etat islamique partagent en boucle l’attentat de Montauban sur Telegram  |  Attentat musulman de Mogadishu : 39 morts, 50 blessés  |  Silence des opposants à la peine de morts : Un « tribunal » du Hamas condamne 3 palestiniens à mort pour espionnage  |  Montauban : ce n’est qu’après avoir été blessé que l’attaquant a crié « allahu akbar »  |  Le recyclage commence : « l’attaquant de Montauban aurait fait des séjours en psychiatrie »  |  L’opération info d’internet pour briser la loi du silence sur Macron produit ses effets : il baisse dans les sondages  |  Montauban attentat méthode palestinienne au couteau, 3 victimes, jihadiste abattu  |  [18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  |  Israël a rappelé discrètement son ambassadeur en Egypte en raison de risques sécuritaires  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 4 novembre 2013

Des slogans racistes et des croix gammées ont été inscrits dans la nuit de dimanche à lundi sur les murs de deux mosquées de Besançon (Doubs). Trois croix gammées, les inscriptions «la France aux français», «vive la France», «les arabes dehors» et «mort aux musulmans» ont été tracées à la peinture noire sur une mosquée du quartier Planoise.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«C’est un membre de la mosquée qui a découvert les inscriptions ce matin», a précisé Isabelle Epaillard-Patriat, directrice de cabinet de la préfecture du Doubs. Le préfet, Stéphane Fratacci, et le maire de besançon, Jean-Louis Fousseret (PS), se sont rendus sur place.

Une croix gammée et l’inscription «vive le FN» tracées à la peinture noire ont par ailleurs été découvertes sur le mur d’enceinte de la mosquée Souna, dans le quartier Saint-Claude, avait rapporté France Bleu Besançon.

Fin août un sigle SS, une croix celtique, et les mots «Vive la France» et une rune d’Odal, symbole des jeunesses hitlériennes sous le IIIe Reich, avaient déjà été tagués à la bombe de peinture noire, sur le mur d’enceinte de la mosquée Souna. Elle avait également été prise pour cible au mois de février. Une étoile de David avait alors été découverte taguée sur l’un des piliers du mur d’enceinte.

«Les fidèles sont des gens qui vivent leur culte dans la tranquillité et les lois de la République», souligne Driss Bechari, membre du bureau de la mosquée Souna. «Ça devient répétitif. Pourquoi ils ont fait ça ? C’est pour s’amuser ?», s’est interrogé, désolé, son président Abdallah Hamzaoui.

«On assiste à une recrudescence de ce rejet de l’Islam et des musulmans, alors que la mosquée est un lieu sacré et le prêche de vendredi a diffusé l’amour de l’autre», constate Tahar Belhadj, président de la fédération régionale de la grande mosquée de Paris. Il est «inquiet car le rejet de la différence a déjà abouti au génocide». «Devant la multiplication des actes islamophobes et racistes à l’égard des lieux de culte et des personnes musulmanes, je ne peux que condamner fermement les auteurs de ces actes», a enfin déclaré le président de l’Observatoire national contre l’islamophobie au conseil français du Culte Musulman (CFCM), Adbdallah Zekri, qui «demande aux pouvoirs publics de prendre en considération cette flambée d’actes anti-musulmans».

http://www.leparisien.fr/faits-divers/besancon-inscriptions-racistes-sur-deux-mosquees-04-11-2013-3285177.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz