FLASH
Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 | Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 7 novembre 2013

 

commissaire-politique

Comme la Roumanie au temps du  fascisme rouge ?


Michel Garroté, réd en chef  –-  Dans le Huffington Post français, Pierre Guerlain a allégué que les chrétiens philosémites amis des Juifs comme moi seraient plus problématiques que les antisémites. Dans Marianne, Maurice Szafran a allégué que les chrétiens philosémites amis des Juifs comme moi seraient des juifs extrémistes de tonalité néo-fasciste. Les gens comme moi sont donc à la fois : des chrétiens philosémites amis des Juifs ; des gens plus problématiques que les antisémites ; et des juifs extrémistes à tonalité néo-fasciste.

Pour ce qui me concerne, je serais donc à la fois juif extrémiste de tonalité néo-fasciste et chrétien ; à la fois ami des juifs et plus problématique que les antisémites. En ma qualité de rédacteur en chef de dreuz.info, en ma qualité de citoyen suisse résidant en Suisse et en ma qualité de journaliste, j’avoue ne pas connaître, hormis la France, un seul pays libre et démocratique où l’on écrive de telles aberrations sur les gens comme moi.

La France des droits de l’homme, la France de la liberté, de l’égalité et de la fraternité est apparemment devenue un pays arbitraire où le mensonge et la médiocrité font bon ménage. J’ai la chance de maîtriser depuis très longtemps quatre langues. De ce fait, je lis tous les jours la presse anglophone, germanophone et hispanophone ; et je regarde tous les soirs les nouvelles sur des chaines de télévision allemandes et anglaises.

Jamais je n’y ai trouvé des intellectuels se faire traiter comme nous traitent certains médias français. J’ignore pour qui se prennent ces journaleux hexagonaux qui nous calomnient, qui nous stigmatisent et qui nous insultent. Non seulement je l’ignore, mais je ne veux même pas le savoir. Car après tout, qui lit ces gens-là de nos jours ? Comment la France peut-elle pratiquer, d’une part, le laïcisme absolutiste à l’égard de ses propres juifs et de ses propres chrétiens ; et d’autre part, l’allahïcité complaisante à l’égard de l’islam politique sur son propre territoire ?

De quel droit la France, puissance de second plan sur la scène mondiale, pays ayant cessé d’être un Etat de droit, Nation déficitaire et corrompue, de quel droit cette France-là se permet-elle de nous cracher à la figure, nous qui vivons en Suisse, en Californie et en Israël ? Pour quel motif anachronique et décalé, cette France-là considère-t-elle que nous appartiendrions à sa sphère d’influence et qu’elle pourrait donc nous maltraiter ?

L’analyse d’Ivan Rioufol

Sur le site Internet du quotidien français Le Figaro, Ivan Rioufol écrit à propos du racisme et de l’antiracisme (lien vers source en bas de page) : Assiste-t-on à une montée du racisme en France ? Deux quotidiens – Libération et Le Parisien – font leur Une sur ce thème : « La France raciste est de retour », s’alarme le présentateur de TF1, Harry Roselmack, dans Le Monde. Les réflexions imbéciles d’une ex-candidate FN aux municipales, qui avait comparé Christiane Taubira à un singe, alimentent l’accusation. L’Internet sert aussi de défouloir à des propos indéfendables. Mais dans l’esprit des deux confrères, ce racisme serait exclusivement porté contre les « minorités visibles ». Le Blanc serait l’unique responsable de cette régression.

Ivan Rioufol : Ce qui fait d’ailleurs regretter à la militante du multiculturalisme et du port du voile islamique, Rokhaya Diallo, que votre serviteur soit présent dans les médias : « Des polémistes comme Ivan Rioufol, que personne n’invitait il y a quinze ans, car leurs propos n’étaient pas jugés respectables, sont devenus audibles », se désole-t-elle dans Libération. N’étant pas raciste – je n’ai rien contre Rakhaya Diallo et je la mets au défi de sortir une phrase de moi qui pourrait alimenter ce procès en sorcellerie – j’en conclus que c’est ma propre personne – Français dit « de souche » – qui est insupportable à cette arbitre des élégances.

Ivan Rioufol : Or je ne l’ai jamais entendue non plus prendre ses distances avec les nouveaux discours « nauséabonds » anti-juifs, anti-français et anti-blancs qui font le fond de sauce de l’idéologie différentialiste et querelleuse qu’elle cautionne. Je sais bien que de telles remarques sont immédiatement récusées par les « antiracistes », qui ont décidé d’y voir la marque de l’extrême droite. Mais ce petit jeu ne trompe personne. Le racisme anti-gaulois et l’antisémitisme qui s’observent dans les cités mériteraient la même vigilance des sonneurs de tocsin. Or leur silence les décrédibilise. Pour ces sectaires et ces fanatiques, est raciste celui qui ne leur ressemble pas.

Ivan Rioufol : Je suis vu comme raciste aux yeux des inquisiteurs, car je mets en garde, en effet, contre la salafisation des esprits, la montée des communautarismes, les atteintes portées à la laïcité par l’islam politique, le nouveau fascisme qui dresse ses listes noires d’indésirables. Je suis vu comme raciste car je dénonce le refus de s’intégrer de ceux qui n’estiment pas devoir faire l’effort de devenir français.

Ivan Rioufol : Je suis vu comme raciste car j’estime qu’il ne revient pas à la République de se soumettre aux exigences des minorités, mais l’inverse. Dans Le Parisien, Alain Jakubowicz, président de la Licra, voit même du racisme dans le fait que « les Français sont 73% à penser que les étrangers viennent en France pour profiter de son système de protection sociale ». Cette opinion serait-elle aussi délictueuse ? Tout ceci me fait dire que le pire danger qui nous menace est moins ce racisme-là, indéfini et mis à toutes les sauces, que le totalitarisme qui le porte, pour l’exhiber unilatéralement, conclut Ivan Rioufol (ci-dessous, lien vers source).

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Source :

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2013/11/assiste-t-on-a-une-montee-du.html

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz