FLASH
[26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 novembre 2013

6.s

Sur l’ensemble de l’Europe, constate le dernier rapport européen de l’Agence européenne pour les droits fondamentaux sur la perception de l’antisémitisme parmi les état membres, publié aujourd’hui 8 novembre, 66% des répondants considèrent que l’antisémitisme est un « énorme » ou un « plutôt gros » problème dans leur pays.

La Grande Bretagne est au plus bas, avec 48%, et la France au plus haut, avec 85% de personnes interrogées qui considèrent l’antisémitisme comme un énorme problème.

En moyenne européenne, 76% déclarent que la situation s’est dégradée ces cinq dernières années. En Grande Bretagne, le chiffre est de 66%. La France, une fois de plus, est au plus haut, à 88%.

Durant les 12 mois précédent l’étude, 26% des répondants ont été directement confrontés à un ou plusieurs incidents de harcèlement antisémite, qui va des insultes ou menaces dans la rue, aux propos antisémites sur les médias sociaux ou par email. En Grande Bretagne, le chiffre était de 21%.

4% des juifs européens interrogés ont souffert d’agressions physiques ou de menaces directes durant l’année écoulée (3% en GB).

Et 76% des victimes de harcèlement antisémite n’ont pas déposé plainte, et n’ont alerté aucune organisation non gouvernementale. (71% en GB).

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

lesjuifssontvotremalheur

L’étude a demandé aux répondants de décrire leurs agresseurs :

Sur l’ensemble de l’Europe, 27% des agressions ont été provoquées par des “musulmans extrémistes”, 22% par des “personnes politiquement à gauche”, et 19% par des “extrémistes de droite”. A regret, l’étude ne détaille pas les agresseurs pour chaque pays.

C’est en Grande Bretagne que les Juifs ont le moins peur d’être agressés ou insultés, avec 28% des Juifs qui pensent qu’ils seront insultés, et 17% qui craignent d’être agressés physiquement. Le chiffre le plus élevé d’Europe est encore en France, où 70% des Juifs pensent – et craignent – qu’ils vont se faire insulter, et 60% craignent d’être physiquement agressés.

68% des Juifs d’Europe se cachent

68% des répondants évitent de porter en public des signes qui pourraient les identifier comme juifs. Le chiffre le plus bas est en Grande Bretagne, et les plus hauts se trouvent en Suède (79%) … et en France (75%).

29% des Juifs européens songent à quitter l’Europe : 48% en Hongrie, 46% en France, et 40% en Belgique. En Grande Bretagne, décidément la moins antisémite du lot, 18% songent à partir.

k3

En conclusion, et sur l’ensemble de l’Europe, 68% des répondants considèrent que la façon dont les médias rapportent le conflit arabo-israélien impacte la façon dont ils sont traités en temps que juifs dans leur pays. Ce chiffre tombe à 57% pour la Grande Bretagne, mais explose à 90% en France, et 93% en Belgique.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz