FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 11 novembre 2013

1328281 Hong Kong, China.

La finance internationale que la France ne manque pas une occasion de critiquer, aide le pays à hauteur  61,9 % des ses besoins d’argent frais.

Montebourg a beau jeu de faire le malin et de pérorer que « les agences de notation n’ont «aucune crédibilité» », après que Standard & Poor’s a dégradé la note de la France, c’est parce que S&P et les autres agences existent que son gouvernement peut financer son train de vie dispendieux.

Et Paris ne va pas pouvoir lever le pied de sitôt sur les marchés : il est embourbé. Le budget de 2014 prévoit qu’il faudra emprunter 174 milliards d’euros (net des rachats) et plus de 140 milliards en 2015.

« Le niveau d’emprunt sur les marchés va forcément demeurer à un niveau élevé ces prochaines années », confirme Cyril Regnat, chez Natixis.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Mais « la France est maintenant plus vulnérable si la Réserve fédérale américaine décide de freiner sa politique ultra-accommodante », prévient l’économiste Norbert Gaillard.

Par conséquent, tandis que les beaux parleurs du gouvernement crachent sur la finance internationale, les équipes de l’AFT (l’Agence France Trésor, qui opère sur les marchés financiers pour le compte de l’Etat) vont jusqu’en Asie convaincre les financiers de prêter de l’argent à la France – et là il n’est pas question de déclarer que « S&P n’est pas crédible » (sic).

« Les Japonais ont été de très gros acheteurs de titres français ces dernières années », dit un analyste d’ING « mais ces investisseurs se retireront dès qu’ils percevront un risque de voir la note de la France dégradée sous AA. Paris ne doit donc pas décevoir les agences de notation. »

La note de Moody’s, l’agence de notation du self made milliardaire américain Warren Buffett, est très attendue, avec angoisse. Positive, l’AFT poussera un soupir de satisfaction, et Pierre Moscovici fera la roue. Négative, Montebourg qui chaque matin croise les doigts pour qu’aucun journaliste ne lui demande quel redressement productif il a accompli depuis sa nomination, donnera des leçons d’économie aux agences de notation.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz