FLASH
[25/04/2017] Trump (jour de l’holocauste) : « Israël est le monument éternel de la force immortelle du peuple juif »  |  Jean-Lin Lacapelle: « Je suis membre de la commission Sécurité de la Région IDF et je vous affirme que 12500 individus sont fichés S pour islamisme »  |  Israël : un colon arabe a tenté de poignarder des soldats en Samarie juive illégalement occupée par les arabes palestiniens  |  Espagne, Barcelone : opération anti-jihad. 8 musulmans interpellés, dont 4 en lien avec les attentats de Bruxelles  |  Explosion près de la synagogue de Metz : une opération de déminage sur une voiture suspecte  |  La Chine interdit de donner un nom musulman aux nouveaux nés de la province à majorité musulmane de Xinjiang  |  Elle fait tout pour rester le punching ball politique : Marine Le Pen contre l’abattage rituel en France  |  Israël : Netanyahu annule sa réunion avec le ministre des Affaires étrangères allemand, qui a rencontré des ONG antisionistes radicales  |  Caterpillar en hausse de 6% aujourd’hui: conseil, investissez dans toutes les entreprises boycottées par BDS  |  Henri Guaino : “Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron”  |  Ivan Rioufol: « Prouesse technique : Hollande votera pour son hologramme Macron »  |  Espagne, Barcelone : sur informations des renseignements belges, la police arrête 12 jihadistes musulmans  |  Israël a frappé une position militaire syrienne près de Quneitra  |  [24/04/2017] Marine Le Pen se met « en congé » de la présidence du Front national  |  Résultats en voix : Macron 8 657 326, Le Pen 7 679 493, Fillon 7 213 797, Mélenchon 7 060 885, Hamon 2 291 565  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 15 novembre 2013

Mideast Israel Ethiopian Jews

C’est confirmé, Alain Soral aime les Juifs.

Déjà, nous avions remarqué qu’il ne cesse de parler d’eux, tantôt pour expliquer combien ils sont puissants, une qualité dont tout le monde rêve, combien ils s’entraident, et l’on sait combien l’entraide est souhaitable et encouragée en ces temps difficiles, et comment ils réussissent – et c’est le but de chacun.

Il aime tellement les Juifs, qu’il vient de leur consacrer cinq livres – coup sur coup. Cinq livres consacrés aux Juifs, un véritable homage.

Ceux qui suivent Alain Soral aiment aussi beaucoup les Juifs, c’est mécanique : ils seraient lassés s’ils n’aimaient pas entendre Soral décrire leur efficacité, leurs accomplissements et leurs performances.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Donc, Alain Soral a célébré de façon plus formelle encore ces champions incontestés du prix Nobel.

Car il faut bien le reconnaître :

• 20% de la totalité des 850 prix Nobel ont été décernés à des Juifs, alors qu’ils représentent moins de 0.2% de la population mondiale,

• Les Juifs ont remporté 41% de tous les prix Nobel d’économie, 28% des prix de médecine, 26% des prix de physique, 19% des prix de chimie, 13% des prix de Littérature,

• Surtout, 9% des prix Nobel de la paix ont été décernés à des Juifs, ce qui est bien normal, puisque les Juifs, contrairement aux autres peuples dont les pays ont été conquis par la guerre, les Juifs donc, n’ont jamais envahi aucun pays.

Tout cela méritait bien de leur consacrer de l’attention, afin que leur génie ne reste pas méconnu. C’est chose faite par Alain Soral, qui d’un coup a publié cinq livres à eux exclusivement consacrés :

  • Anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme, de Paul-Eric Blanrue,
  • La France juive, d’Edouard Drumont,
  • Le Salut par les juifs, de Léon Bloy,
  • Le Juif international, d’Henry Ford,
  • et La Controverse de Sion, de Douglas Reed.

Mais fait étrange, le juge des référés de Bobigny a ordonné l’interdiction de ces livres pour antisémitisme. C’est vraiment pas de chance pour Soral, quel acharnement injuste contre lui. Un des livres a été totalement interdit, et les autres ont été partiellement censurés.

Je n’ai pas lu les livres en question.

Mais je suis certain que si Alain Soral avait partout remplacé le mot juif par israéliens ou sionistes, rien de cela ne serait arrivé. En fait, les livres auraient même été applaudis par la presse.

Car la justice a reproché aux livres les délits « d’injure envers une groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion déterminée », de « négation de crime contre l’humanité » et de « provocation à la haine raciale ».

Jamais aucun article de presse, aucune émission télé ou radio, aucune déclaration antisionistes n’ont reçus de telles condamnations. Les gardiens attentifs de la pensée correcte ne reprochent jamais aux antisionistes de faire de la stigmatisation ou des amalgames, comme cela se dit concernant l’islam.

Une vraie faute de débutant, monsieur Alain Soral. Conseil : contactez Shlomo Sand. Il sait lui, comment écrire des livres qui n’insultent pas un groupe de personnes, des livres qui ne provoquent pas à la haine.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz