FLASH
Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément | Un terroriste palestinien condamné à 9 ans de prison par Israël pour avoir poignardé et blessé 2 Israéliens | Terrorisme : une jeune femme de 22 ans soupçonnée de préparer un attentat a été arrêtée à #Molenbeek | Terrorisme : La sœur de Fabien Clain, « voix » de Daesh, a été mise en examen et placée sous mandat de dépôt | Pantin (93) : La famille de la femme voilée abattue est liée au grand banditisme | La police de Burlington, Washington dit que rien ne démontre encore que la tuerie du centre commercial est un acte de terrorisme islamique | Une dizaine d’armes de poing ont été volées par 3 personnes, dont 1 militaire, à la base militaire d’Istres | Etats Unis : un homme tue 5 personnes dans un centre commercial de Burlington, Washington – recherches en cours | F. Hollande : « la France ne sera pas un pays où l’on trouve des campements » – donc on trouvera des campements | Ted Cruz annonce qu’il va voter pour Donald Trump | A 2 jours du premier débat, Clinton est en tête dans tous les Etats dont elle a besoin pour gagner | 1 954 mineurs ont été signalés pour leur radicalisation islamiste, soit + 121% depuis janvier | Yahoo! confirme le piratage de 500 millions de comptes |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 15 novembre 2013

Mideast Israel Ethiopian Jews

C’est confirmé, Alain Soral aime les Juifs.

Déjà, nous avions remarqué qu’il ne cesse de parler d’eux, tantôt pour expliquer combien ils sont puissants, une qualité dont tout le monde rêve, combien ils s’entraident, et l’on sait combien l’entraide est souhaitable et encouragée en ces temps difficiles, et comment ils réussissent – et c’est le but de chacun.

Il aime tellement les Juifs, qu’il vient de leur consacrer cinq livres – coup sur coup. Cinq livres consacrés aux Juifs, un véritable homage.

Ceux qui suivent Alain Soral aiment aussi beaucoup les Juifs, c’est mécanique : ils seraient lassés s’ils n’aimaient pas entendre Soral décrire leur efficacité, leurs accomplissements et leurs performances.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Donc, Alain Soral a célébré de façon plus formelle encore ces champions incontestés du prix Nobel.

Car il faut bien le reconnaître :

• 20% de la totalité des 850 prix Nobel ont été décernés à des Juifs, alors qu’ils représentent moins de 0.2% de la population mondiale,

• Les Juifs ont remporté 41% de tous les prix Nobel d’économie, 28% des prix de médecine, 26% des prix de physique, 19% des prix de chimie, 13% des prix de Littérature,

• Surtout, 9% des prix Nobel de la paix ont été décernés à des Juifs, ce qui est bien normal, puisque les Juifs, contrairement aux autres peuples dont les pays ont été conquis par la guerre, les Juifs donc, n’ont jamais envahi aucun pays.

Tout cela méritait bien de leur consacrer de l’attention, afin que leur génie ne reste pas méconnu. C’est chose faite par Alain Soral, qui d’un coup a publié cinq livres à eux exclusivement consacrés :

  • Anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme, de Paul-Eric Blanrue,
  • La France juive, d’Edouard Drumont,
  • Le Salut par les juifs, de Léon Bloy,
  • Le Juif international, d’Henry Ford,
  • et La Controverse de Sion, de Douglas Reed.

Mais fait étrange, le juge des référés de Bobigny a ordonné l’interdiction de ces livres pour antisémitisme. C’est vraiment pas de chance pour Soral, quel acharnement injuste contre lui. Un des livres a été totalement interdit, et les autres ont été partiellement censurés.

Je n’ai pas lu les livres en question.

Mais je suis certain que si Alain Soral avait partout remplacé le mot juif par israéliens ou sionistes, rien de cela ne serait arrivé. En fait, les livres auraient même été applaudis par la presse.

Car la justice a reproché aux livres les délits « d’injure envers une groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion déterminée », de « négation de crime contre l’humanité » et de « provocation à la haine raciale ».

Jamais aucun article de presse, aucune émission télé ou radio, aucune déclaration antisionistes n’ont reçus de telles condamnations. Les gardiens attentifs de la pensée correcte ne reprochent jamais aux antisionistes de faire de la stigmatisation ou des amalgames, comme cela se dit concernant l’islam.

Une vraie faute de débutant, monsieur Alain Soral. Conseil : contactez Shlomo Sand. Il sait lui, comment écrire des livres qui n’insultent pas un groupe de personnes, des livres qui ne provoquent pas à la haine.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz