FLASH
[25/05/2017] Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 novembre 2013

Le préfet de Haute-Savoie, Georges-François Leclerc, et des policiers de la BAC de nuit (brigade anticriminalité) ont été violemment pris à partie dans un quartier sensible de Thonon (Haute-Savoie), dans la nuit de jeudi à vendredi, par une trentaine de jeunes.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le représentant de l’Etat accompagnait les fonctionnaires en patrouille dans le quartier de Collonges lorsque tout a dérapé vers 22h30, selon les informations du Dauphiné Libéré.

Les policiers repèrent un jeune de 19 ans bien connu de leurs services pour trafic de drogue. Les agents s’approchent et le contrôlent. Il détient 100 g de cannabis.

Mais l’individu refuse de monter dans la voiture banalisée de la BAC et se met à crier. Une trentaine de jeunes fondent sur les policiers, rouent de coups un des fonctionnaires alors qu’il est à terre. Les émeutuiers vont jusqu’à tenter d’extraire l’autre agent de la voiture, sans y parvenir. C’est à ce moment qu’un voyou projette du gaz lacrymogène qui atteint le préfet.

Le frère du dealeur a été interpellé pour outrage, provocation à la rébellion et rébellion en réunion. Celui qui a aspergé les fonctionnaires de gaz lacrymogène a été interpellé ce vendredi matin.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/haute-savoie-le-prefet-et-des-policiers-asperges-de-gaz-lacrymogene-15-11-2013-3318837.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz