FLASH
[27/04/2017] Révélation : 4 avions cargo iraniens avaient atterri à Damas peu avant les frappes israéliennes  |  « George Soros a ruiné la vie de millions d’Européens » déclare le Premier ministre hongrois  |  Paris : l’appartement du Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a été cambriolé (humour… oh et puis non)  |  Un commandant du Hezbollah et un garde révolutionnaire iranien tués lors des frappes israéliennes sur l’aéroport de Damas  |  Trump va reconnaître officiellement TOUT Jérusalem capitale d’Israël, révèle le quotidien Yedioth Ahronoth  |  Suite à l’arrestation du soldat allemand voulant commettre un attentat, 16 domiciles perquisitionnés en Allemagne, France et Autriche  |  Berlin : une policière a tiré sur un homme menaçant qui pénétrait dans un hôpital. Situation en cours  |  Londres : l’homme armé de couteaux arrêté près du parlement de Westminster est suspecté de terrorisme  |  Londres : individu suspect en possession de plusieurs couteaux interpellé dans le quartier de Westminster  |  Israël : un avocat arabe-israélien condamné à 7 ans de prison pour collaboration avec les terroristes du Hamas  |  Afghanistan : au moins 1 soldat américain mort dans un raid contre ISIS  |  Israël toujours nul en blocus : hier 6 920 personnes ont franchi le pont Allenby depuis la Judée Samarie vers Israël  |  Paris : Les fascistes ont tenté d’envahir le lycée Hélène Boucher  |  Paris : Un musulman fiché S au comportement suspect interpellé sur les Champs-Élysées. Attentat évité ?  |  Ca un Blocus ? 8 ambulances de Judée Samarie sont entrées en Israël avec leurs malades mercredi 26 avril  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 21 novembre 2013

3769552030

Me Emmanuelle Hauser-Phelizon, l’ancienne avocate d’Abdelhakim Dekhar dans l’affaire du terrorisme d’extrême gauche Rey-Maupin en 1994 vient de déclarer sur Europe 1 : « Surprise oui et non de le retrouver ici. Je pensais le revoir dans un dossier de terrorisme islamiste ».

Mais Dekhar, dont l’avocate dit « je ne suis jamais arrivée à le cerner », avait plusieurs visages. « Des courriers retrouvés dans la voiture » où il se trouvait, a déclaré Manuel Valls, se réclament de l’islamisme et de l’anticapitalisme, tous deux unis pour faire tomber la démocratie et la liberté.

C’est contre une banque, symbole du capitalisme vomit par le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste), et contre Libération, proche du pouvoir PS, son ennemi juré, qu’Abdelhakim Dekhar a frappé. Dekhar était-il dans la mouvance du NPA ? Les enquêteurs le diront.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Hélas pour les rédactions, dont il se dit en coulisse que certains des journalistes salivaient jusque sur leurs claviers en préparant leurs papiers, si l’appartenance blanche du suspect se confirmait, ils ne leur reste maintenant que l’option de dénoncer toute récupération politique. Avec une note dans sa voiture sur l’islamisme et l’anticapitalisme, il est évident que la dimension politique n’a pas effleuré le tueur.

« Une marée rouge contre le gouvernement et sa politique au service du grand patronat, voilà ce qu’il nous faut préparer au mois de décembre » peut-on lire sur le site du NPA. Dekhar n’a pas attendu décembre.

Le terrorisme n’évolue pas. Il ne se transforme pas. Il est têtu, au désespoir des journalistes. Il est le langage des islamistes et de l’extrême-gauche ultra violente. Dekhar semble être les deux.

Ce matin, les journaux algériens – Abdelhakim Dekhar, né en Moselle, est algérien d’origine- sont silencieux. Pas un entrefilet.

BZjB4zFCEAAj2TM

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz