FLASH
[25/05/2017] Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 novembre 2013

niqab-09g

Une femme portant le niqab se rend chez un médecin pour se faire ausculter. Le généraliste lui demande de retirer son voile qui couvre entièrement son visage, et dont on ne voit que les yeux au travers d’une étroite fente. Cette dernière refuse. Le médecin, à son tour, refuse de l’examiner.

La femme, entièrement voilée n’a pas voulu montrer son visage au médecin à qui elle demande pourtant une auscultation et était prête à se dévêtir. Que voulait-elle ? Qu’il ausculte sa burka? Face à son refus obstiné, le docteur n’a eu d’autre alternative que de la sommer de quitter son cabinet.

Le généraliste qui a préféré garder l’anonymat, a déclaré à Webdo (un média tunisien car l’incident se passe en Tunisie) que c’était la deuxième fois qu’il était confronté à une situation de ce genre.

Pour des raisons médico-légales, il ne pouvait examiner sa patiente sans voir son visage. «Il faut que je sache à qui j’ai affaire. Je délivre une ordonnance qui m’engage avec la patiente et la carte d’identité, le nom et l’âge ne suffisent pas. J’ai également une certaine responsabilité vis-à-vis des assurances, etc…». «Qui me dit que ce n’est pas une arnaque, qu’on ne vient pas obtenir un certificat médical, une ordonnance, pour une autre personne ?!»

Les tentatives d’arnaques aux médicaments, aux arrêts de travail, ne sont pas une spécialité hexagonale.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La deuxième raison de son refus est d’ordre médical : «On n’examine pas seulement le corps lorsqu’on ausculte un malade, mais aussi les expressions du visage qui permettent de déceler des état». « Cela fait partie de la relation qui existe le médecin et son patient. »

Allez faire comprendre ça à des gens qui vivent comme des arriérés, mais insistent pour profiter de la modernité.

«Si une patiente refuse de se dévêtir, je peux refuser de l’examiner, mais dans ce cas précis j’ai refusé d’examiner quelqu’un qui n’a pas accepter de dévoiler son visage ! Car c’est quand même paradoxal de voir qu’une femme refuse de montrer son visage et était prête à se dévêtir pour un examen médical !»

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info

http://www.webdo.tn/2013/11/19/un-medecin-refuse-dexaminer-une-niqabee-qui-na-pas-voulu-devoiler-son-visage/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz