FLASH
Gaza : un colon palestinien s’est immolé, motif encore inconnu  |  Turquie : explosion d’une voiture de police à Diyarbakır, 1 policier mort, 3 blessés  |  Attentat : militaire tué à coups de couteau à Chambéry, infos suivent  |  Suite à la conférence de la paix, l’autorité palestinienne déclare que « tout Jérusalem est territoire palestinien occupé »  |  Tôt ce matin, Tsahal a démantelé une cellule terroriste islamiste dormante près d’Hebron  |  Conférence de Paris sur le Moyen-Orient : la Grande Bretagne et l’Australie rejettent la résolution  |  Tunisie : chut ! L’islam religion de tolérance, jette en prison deux homosexuels  |  Ce matin, des jihadistes ont tiré des coups de feu depuis Gaza – Israël a répondu en détruisant une cible du Hamas  |  Le Mexique menace Trump: si vous nous imposez une taxe d’import, nous ferons pareil pour la neutraliser  |  Belgique : grosse opération anti-terroriste en ce moment parmi la population musulmane de #Molenbeek  |  L’Allemagne prévoit de renvoyer des réfugiés dans leur pays à partir de mars 2017  |  Nigeria : Triple explosion au park Madagali Motor, nombreuses victimes  |  Sondage Jerusalem post : 79% des israéliens pensent que Trump sera pro israélien  |  Sondage Jerusalem post : 65% des israéliens pensent qu’Obama est pro palestinien  |  Libye : des groupes armés ont pris le contrôle des ministères de la Défense, de la Justice et de l’Economie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 22 novembre 2013

gunman_2738807b

Abdelhakim Dekhar, l’islamo-gauchiste qui a tenté de vider ses cartouches une première fois chez BFMTV, mais dont l’arme s’est peut-être enrayée, et qui a réussi chez Libération – blessant un innocent jeune photographe- a laissé des lettres accusant les journalistes, les « journaputes » selon ses mots, de mentir et de manipuler les masses.

Abdelhakim Dekhar, 48 ans, marié à Redbridge en Grande Bretagne en 2000 à une Turque, Gamze Aras, et qui a semé la terreur à Paris pendant trois jours va être mis en examen pour tentative de meurtre et kidnapping.

En garde à vue, Abdelhakim Dekhar a invoqué son « droit au silence ».

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Issu de la mouvance d’ultra gauche, il pourrait émouvoir un juge rouge, qui pourrait, les yeux brillants, être tenté de requalifier l’agression en « Violence volontaire ayant entraînées une ITT de plus de 8 jours »*. La peine encourue étant de 3 ans d’emprisonnement, nous avons un Abdelhakim Dekhar qui pourrait ressortir libre du tribunal, en bénéficiant de la réforme pénale Taubira, qui, pour vider les prisons surchargées, a décidé que les peines inférieures à 5 ans ne seront pas appliquées.

Plus belle la vie…

Ensuite il se trouvera bien un producteur pour proposer à Dekhar, contre une somme que cet anticapitaliste ne pourra pas refuser, de raconter son histoire. Quand aux journalistes, ils seront ravis de le présenter comme une victime broyée par la société – sauf peut-être chez Libération.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

* Article 222-11 c.pénal : Les violences ayant entraîné une incapacité totale de travail pendant plus de huit jours sont punies de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.

images

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz