FLASH
[29/05/2017] Manchester : nouvelle arrestation – au total 14 musulmans – de nouvelles perquisitions en cours  |  Berlin : voiture piégée avec plaques volées. Un jardin d’enfant et habitants évacués  |  [28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 novembre 2013
mosquée détruite luanda
Mosquée détruite à Luanda

L’Angola, pays à 95 % chrétien, 55% des Angolais sont catholiques, et un quart appartient aux Églises protestantes fondées pendant la période coloniale, surtout à l’Église évangélique congrégationnelle, avec moins de 1% de musulmans, a décidé d’interdire la religion musulmane qu’il considère comme une secte.

Début octobre 2013, les musulmans, en majorité des guinéens, ont eu la mauvaise surprise de voir le minaret de leur mosquée être démonté. Motif : celui-ci était « mal fait » et a été installé sans autorisation.

Toujours en octobre, les autorités ont entamé la destruction de la mosquée de Zango, situé dans la commune urbaine de Viana.

Puis le gouverneur de la ville de Luanda Bento a annoncé que « les musulmans radicaux ne sont pas les bienvenus en Angola et le gouvernement angolais n’est pas prêt pour la légalisation des mosquées en Angola. »

Mardi 19 novembre, il y a trois jours donc, la ministre de la culture, Rosa Cruz e Silva a déclaré : « En ce qui concerne l’Islam, dont le processus de légalisation n’a pas été approuvé par le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, leurs mosquées seront fermées jusqu’à nouvel ordre».

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

En janvier 2006, la police angolaise avait pénétré dans un certain nombre de mosquées de la région de Luanda, avait ordonné aux musulmans de quitter les lieux, et avait confisqué leurs haut parleurs pour l’appel à la prière. Les mosquées furent fermées, portes condamnées par des chaînes.

Le gouvernement angolais a promis de faire de la destruction de toutes les mosquées sa priorité.

Les deux seules mosquées de Luanda ont reçu un document d’avertissement de l’administration, signé par le maire, José Moreno.

Un seul pays au monde qui interdit l’islam, c’est peu, comparé aux nombreux pays musulmans qui persécutent les Chrétiens et leur interdisent de construire des églises. Un rééquilibrage s’impose.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://xibaaru.com/un-pays-africain-interdit-lislam-sur-son-sol-et-detruit-les-mosquees/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz