FLASH
[24/05/2017] La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  |  Massive présence policière dans un immeuble de Manchester, possible bombe dans un appartement  |  François Bayrou sur Richard Ferrand : « C’est un connard ! C’est qui, ce député socialiste ? »  |  Israël nul en blocus : 607 personnes ont traversé la frontière de Gaza et Israël hier  |  Espagne : plus de 60% de Catalans rejettent la déclaration unilatérale d’independance  |  Confirmation de Scotland Yard : un homme armé d’un couteau arrêté près de Buckingham Palace, mais pas incident d’ordre terroriste  |  Londres : l’homme arrêté par la police près de Buckingham Palace était en possession d’un couteau de grande taille  |  Londres : un homme a été arrêté par la police près de Buckingham Palace juste avant le passage de la Reine. Motif encore inconnu  |  3 musulmans ont été interpellés en rapport avec l’attentat de Manchester  |  Philippines : ISIS prend un prêtre et des chrétiens en otage pour prendre le contrôle du sud  |  [23/05/2017] Manchester : un colis suspect découvert sous un banc. Police sur place  |  Philippines : l’Etat islamique installe des points de contrôle dans la ville de Marawi  |  Côte d’Ivoire: attentat à Bouaké, 4 morts et au moins une quinzaine de blessés  |  Philippines, Marawi : premiers rapports indiquent que 500 combattants asiatiques d’ISIS sont en train d’attaquer la ville  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 novembre 2013

Un jeune homme de 20 ans a été condamné jeudi à huit mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Versailles pour violence envers les forces de l’ordre lors des émeutes de Trappes (Yvelines) en juillet, consécutives au contrôle d’identité par la police d’une femme porteuse d’un voile intégral.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dans la nuit du 21 au 22 juillet, des policiers de Mantes-la-jolie envoyés en renfort à Trappes avaient été visés par deux tirs de jets d’artifice «de type mortier» par un homme cagoulé, interpellé quelques instants après dans la cour d’une école maternelle voisine avec une dizaine d’autres personnes.
Pour disperser les assaillants, les forces de l’ordre avaient répondu par des tirs de grenade de dispersion ainsi que des jets de gaz lacrymogène. Le préfet avait fait état d’un «siège» du commissariat pendant un peu plus d’une heure. Dans la cour de l’école maternelle, les forces de l’ordre avaient appréhendé quelques minutes plus tard un groupe d’une dizaine de jeunes dont l’un d’entre eux, qui correspondait à leur suspect, s’était débarrassé à leur arrivée d’un cache-nez, d’un tube de mortier et d’une paire de chaussettes à l’odeur de poudre.

«Les faits qui sont examinés aujourd’hui, ce n’est ni plus ni moins qu’une embuscade, un guet-apens», a déclaré le ministère public à l’audience. Le parquet avait requis huit mois de prison ferme «pour exprimer la sévérité de l’appareil judiciaire et de la société», malgré le casier judiciaire vierge du prévenu. La défense avait pour sa part plaidé la relaxe au bénéfice du doute. A la barre, le prévenu a soutenu son innocence. Il a été incarcéré dès l’issue de l’audience.

Le parquet de Versailles (Yvelines) a par ailleurs ouvert en octobre deux informations judiciaires contre X pour violences «par agent dépositaire de l’autorité publique». Elles interviennent après les plaintes des victimes, deux jeunes de 14 et 20 ans, et deux enquêtes de l’IGPN, «la police des polices», closes en septembre.

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/violences-de-trappes-un-emeutier-condamne-a-huit-mois-de-prison-ferme-21-11-2013-3337193.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz