FLASH
[30/04/2017] L’ancien député UMP Christian Vanneste appelle à voter pour Marine Le Pen  |  Tromperie : Il y a 10 ans, 55% des électeurs votaient NON au référendum sur la Constitution européenne  |  Marine Le Pen retourne sa veste sur l’euro à une semaine du second tour  |  Mikael Sala : Macron considère les gens comme des Kleenex  |  Thierry Solère estime que LR ‘est en train d’exploser’  |  Paris 2 racailles armées agressent 14 femmes en 10 jours  |  Présidentielle: ne sachant pas qui est Macron, le pape refuse de se prononcer  |  Guaino : « Je me demande si le danger de monsieur Macron n’est pas pire »  |  Coups de feu devant le commissariat de Yerres (91). 2 blessés légers. Tentative de braquage et non terrorisme, même si les mêmes font les deux  |  Effet Trump : l’immigration illégale a baissé de 70%  |  Israël va construire 25 000 nouvelles implantations dans sa capitale Jérusalem  |  Pour une fois ce sale type est cohérent: Mélenchon n’appelle à voter pour personne  |  [29/04/2017] Chine : le ministre des Affaires étrangères dit qu’il ne permettra pas aux USA d’attaquer la Corée du Nord  |  Syrie : ISIS dit avoir tué 30 soldats syriens lors d’une attaque à l’est de Khanasser  |  Tension Corée du Nord/ Israël, Lieberman déclare : “nous sommes au bord d’avoir des missiles précis et des armes non conventionnelles entre les mains de gens irrationnels”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 22 novembre 2013

Un jeune homme de 20 ans a été condamné jeudi à huit mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Versailles pour violence envers les forces de l’ordre lors des émeutes de Trappes (Yvelines) en juillet, consécutives au contrôle d’identité par la police d’une femme porteuse d’un voile intégral.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dans la nuit du 21 au 22 juillet, des policiers de Mantes-la-jolie envoyés en renfort à Trappes avaient été visés par deux tirs de jets d’artifice «de type mortier» par un homme cagoulé, interpellé quelques instants après dans la cour d’une école maternelle voisine avec une dizaine d’autres personnes.
Pour disperser les assaillants, les forces de l’ordre avaient répondu par des tirs de grenade de dispersion ainsi que des jets de gaz lacrymogène. Le préfet avait fait état d’un «siège» du commissariat pendant un peu plus d’une heure. Dans la cour de l’école maternelle, les forces de l’ordre avaient appréhendé quelques minutes plus tard un groupe d’une dizaine de jeunes dont l’un d’entre eux, qui correspondait à leur suspect, s’était débarrassé à leur arrivée d’un cache-nez, d’un tube de mortier et d’une paire de chaussettes à l’odeur de poudre.

«Les faits qui sont examinés aujourd’hui, ce n’est ni plus ni moins qu’une embuscade, un guet-apens», a déclaré le ministère public à l’audience. Le parquet avait requis huit mois de prison ferme «pour exprimer la sévérité de l’appareil judiciaire et de la société», malgré le casier judiciaire vierge du prévenu. La défense avait pour sa part plaidé la relaxe au bénéfice du doute. A la barre, le prévenu a soutenu son innocence. Il a été incarcéré dès l’issue de l’audience.

Le parquet de Versailles (Yvelines) a par ailleurs ouvert en octobre deux informations judiciaires contre X pour violences «par agent dépositaire de l’autorité publique». Elles interviennent après les plaintes des victimes, deux jeunes de 14 et 20 ans, et deux enquêtes de l’IGPN, «la police des polices», closes en septembre.

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/violences-de-trappes-un-emeutier-condamne-a-huit-mois-de-prison-ferme-21-11-2013-3337193.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz