FLASH
Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 25 novembre 2013
Abu Hamza
Abu Hamza

Les services de renseignement français avaient projeté d’assassiner l’islamiste Abu Hamza, à Londres, et de se faire passer pour des néo-nazis, révèle ce matin le très sérieux Telegraph (source).

Les espions français avaient prévu d’envoyer des menaces de mort au jihadiste, avec la signature de Combat 18, la branche armée du groupe néonazi britannique Blood & Honour fondé en 1991, avant de le tuer avec les armes qui sont utilisées par ce groupuscule. Autre option révélée par l’organisation Hope not Hate (pas la haine mais l’espoir), les renseignements français avait projeté de kidnaper Hamza et de le ramener en France.

Le plan, qui date de 1999, avait pour double objectif de lutter contre l’islam radical, car les Français trouvaient que les Britanniques ne le prenait pas assez au sérieux, malgré son importance outre Atlantique, et de créer une phobie contre les extrêmistes de droite.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Etant hermétique aux théories complotistes, je n’aurais pas publiée cette information si elle ne venait pas du Telegraph. Elle met en lumière la constante bienveillance vis à vis de l’extrême gauche, responsable pourtant des plus sanglants attentats et crimes non islamistes qui se sont produits en Europe.

Pas plus tard que la semaine dernière, à la grande déception des Caroline Fourest et autres gauchistes qui font de la distorsion des réalités leur gagne-pain, un islamo-gauchiste a blessé au fusil à pompe un photographe dans les locaux de Libération, un média qu’il a qualifié de « journaputes » menteurs et manipulateurs, ce qui atteste de sa parfaite lucidité.

La même semaine, on apprenait l’existence de trois femmes réduites en esclavage pendant 30 ans, à Londres, et qui ont réussi à s’échapper. Les esclavagistes, vient d’apprendre le Daily Telegraph, sont deux gauchistes qui adorent Mao, et qui dirigaient un collectif communiste dans les années 70.

Là encore, les journaliste trotskistes, mouchés, ne se bousculent pas pour dénoncer la puanteur de l’extrême gauche.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaiv pour Dreuz.info.

http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/terrorism-in-the-uk/10471056/French-spies-and-a-neo-Nazi-plot-to-kill-Abu-Hamza.html

http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/crime/10471517/Slavery-case-two-arrested-ran-a-revolutionary-Communist-collective.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz