Publié par Hervé Roubaix le 26 novembre 2013

François Hollande

Lundi 25 novembre, la France a emprunté sur les marchés 6,387 milliards d‘euros à des taux en très nette hausse par rapport à ceux pratiqués lors d’une opération similaire le 18 novembre dernier :

  • 1,201 milliard à échéance 50 semaines, à un taux en hausse de +2,21%.
  • 1,792 milliard à échéance 24 semaines, à un taux en hausse de +23,87%.
  • 3,394 milliards à échéance 13 semaines, à un taux en hausse de +38,47%.

C’est la conséquence de l’abaissement de la note de la France, la deuxième depuis que le président Hollande est aux manettes (enfin, parait-il, voir ci-dessous).

Résultat, panique à Bercy et règlements de comptes à OK Coral.

• Pierre Moscovici est humilié par l’annonce de la réforme fiscale faite par le chef du gouvernement sans le consulter, et il n’entend pas se laisser « enterrer vivant » comme Batho (qui avait été démissionnée après avoir tenu tête à Ayrault et à Taubira), selon sa propre expression.

• Mais pour beaucoup, les jours de Moscovici à la cour du roi semblent comptés.

• De plus, Ayrault a décidé de virer l’actuel patron du Trésor, Ramon Fernandez, ce qui a estomaqué Bercy.

• Car Moscovici n’a évidemment pas la moindre compétence pour achever la réforme bancaire sans Fernandez.

• Alors Moscovici tape du poing et rappelle que c’est à lui de choisir le remplaçant de Fernandez, c’est « l’une de ses prérogatives ».

• D’autant que le poulain de Jean-Marc Ayrault veut déjà se faire la belle : Villeroy de Galhau, c’est le nom du successeur désigné par Ayrault – car c’est de la prérogative de Moscovici – refuse de venir. Il demande des garanties, le manant.

• Donc Hollande est furieux. Résultat : Moscovici est remis en selle.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il faut dire que Jean Marc Ayrault a fait un bel enfant dans le dos à François Hollande…

Hollande découvre ce qui se passe au gouvernement en lisant le Monde

Le 20 novembre, explique Caroline Roux sur Europe 1, dans l’avion qui l’amène à Rome, François Hollande découvre ce qui se passe au gouvernement en lisant le Monde. Président normal, cela ne s’invente pas.

« Jean-Marc Ayrault reprend Bercy en main » titrait le journal. Dans l’avion, « l’ambiance est lourde » précise Caroline Roux. François Hollande se tourne alors vers Moscovici et lui demande: « tu étais au courant toi ? »

Moscovici, blême, fait non de la tête.

François Hollande lance alors : « Moi j’aurais bien aimé être informé. »

Et vous vous demandez pourquoi la France va mal ? Vous plaisantez n’est-ce pas ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Source : pierre.parrillo.over-blog.fr/

http://lelab.europe1.fr/t/nominations-a-bercy-francois-hollande-aurait-aime-etre-informe-par-jean-marc-ayrault-12004

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz