FLASH
Suite à la conférence de la paix, l’autorité palestinienne déclare que « tout Jérusalem est territoire palestinien occupé »  |  Tôt ce matin, Tsahal a démantelé une cellule terroriste islamiste dormante près d’Hebron  |  Conférence de Paris sur le Moyen-Orient : la Grande Bretagne et l’Australie rejettent la résolution  |  Tunisie : chut ! L’islam religion de tolérance, jette en prison deux homosexuels  |  Ce matin, des jihadistes ont tiré des coups de feu depuis Gaza – Israël a répondu en détruisant une cible du Hamas  |  Le Mexique menace Trump: si vous nous imposez une taxe d’import, nous ferons pareil pour la neutraliser  |  Belgique : grosse opération anti-terroriste en ce moment parmi la population musulmane de #Molenbeek  |  L’Allemagne prévoit de renvoyer des réfugiés dans leur pays à partir de mars 2017  |  Nigeria : Triple explosion au park Madagali Motor, nombreuses victimes  |  Sondage Jerusalem post : 79% des israéliens pensent que Trump sera pro israélien  |  Sondage Jerusalem post : 65% des israéliens pensent qu’Obama est pro palestinien  |  Libye : des groupes armés ont pris le contrôle des ministères de la Défense, de la Justice et de l’Economie  |  #RexTillerson (futur Secrétaire d’Etat) : « les Palestiniens doivent renoncer à la violence *avant* tout débat sur les implantations »  |  L’inde menace de blacklister Amazon qui vend des paillassons imprimés de son drapeau  |  New York : un musulman condamné à 13 ans de prison pour avoir tenté de s’engager avec al-Qaïda  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 26 novembre 2013

MGA

Michel Garroté, réd en chef  –-  « Nie mehr wieder ». Plus jamais ça. Né en 1956, je fais partie de cette génération à laquelle on a enseigné l’holocauste, la Shoah et le « plus jamais ça ». Je dois avouer que depuis le dimanche 24 novembre 2013, date de l’accord sur le nucléaire iranien, j’ai très envie de proclamer : On ne pourra plus jamais dire « plus jamais ça ». Il y a désormais un « avant » 24 novembre 2013 et un « après » 24 novembre 2013.

Je suis impressionné par les énormes moyens que déploie en ce moment la presse de gauche, notamment en France et en Israël, pour alléguer qu’il s’agit d’un bon accord, d’un accord historique, d’un succès historique. Le déploiement de tels moyens à connotation propagandiste montre bien que l’accord est un échec historique, une erreur historique, sans quoi tous ces moyens ne seraient pas déployés.

Dès les débuts de l’aventure « dreuz.info », en 2007, j’ai consacré de nombreux articles au nucléaire offensif iranien. Les autres contributeurs de notre blog et moi-même avons analysé et commenté de très nombreux documents sur le volet militaire de ce programme nucléaire iranien. Depuis plus de six ans, nous avons mis – et nous mettons encore – toute notre énergie dans ce combat pour que la vérité sur le nucléaire des mollahs intégristes et génocidaires soit connue du public.

La presse de gauche notamment en France et en Israël, écrivais-je, semble capituler devant la bombe iranienne. Mais la grande majorité des Juifs Israéliens, elle, ne croit pas à cet accord et ne fait pas confiance au régime iranien. Le Monde et Haaretz ne représentent donc qu’eux-mêmes, c’est-à-dire, pas grand-chose. Devant l’histoire, la presse capitularde sera tenue pour responsable de l’augmentation du danger existentiel qui pèse sur le peuple juif israélien.

J’ai consulté des médias israéliens, suisses, allemands et américains : ils donnent un éclairage critique, voire inquiet, sur l’accord récemment conclu avec l’Iran. J’ai vu et entendu des Membres du Congrès américain et des Membres du Sénat américain, aussi bien Démocrates que Républicains, dénoncer cet accord honteux. En somme, les deux médias qui exaltent les plus ce misérable accord sont Le Monde en France et Haaretz en Israël.

Qu’un quotidien israélien de gauche soit capitulard, dans le fond, c’est le problème des Israéliens. Mais qu’un quotidien de gauche français soit capitulard, cela n’a pas la même portée et la même signification. Car la France de Pétain a participé à l’œuvre d’extermination des Juifs. Et la France de De Gaulle a trahi Israël avec cette phrase du Général : « le peuple juif, dominateur et sûr de lui ».

Que des alter-juifs israéliens capitulent, encore une fois, ce n’est pas directement mon affaire. Mais que dans un pays ayant collaboré avec la dictature nationale-socialiste allemande, des médias minimisent et même tournent en ridicule le risque d’un deuxième holocauste, cela m’implique directement, car je vis en Europe et parce que dans ma jeunesse, on m’avait enseigné « plus jamais ça ».

Pour terminer, j’aimerais simplement dire à nos amis juifs que dreuz.info n’abandonnera jamais Israël. Des centaines de milliers de personnes nous lisent. Souvent, ces personnes reprennent, répercutent et diffusent nos analyses sur de nombreux sites et blogues. La voix de dreuz.info demeurera vivante quoi qu’il advienne. Si l’Europe était saine d’esprit, l’amitié concrète et réelle avec Israël serait l’un de ses principes fondateurs. Certes, c’est toujours le cas en Allemagne et c’est le minimum que l’on est en droit d’attendre de sa part. Mais est-ce le cas en France ? J’ai de sérieuses raisons d’en douter.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz