FLASH
Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément | Un terroriste palestinien condamné à 9 ans de prison par Israël pour avoir poignardé et blessé 2 Israéliens | Terrorisme : une jeune femme de 22 ans soupçonnée de préparer un attentat a été arrêtée à #Molenbeek | Terrorisme : La sœur de Fabien Clain, « voix » de Daesh, a été mise en examen et placée sous mandat de dépôt | Pantin (93) : La famille de la femme voilée abattue est liée au grand banditisme | La police de Burlington, Washington dit que rien ne démontre encore que la tuerie du centre commercial est un acte de terrorisme islamique | Une dizaine d’armes de poing ont été volées par 3 personnes, dont 1 militaire, à la base militaire d’Istres | Etats Unis : un homme tue 5 personnes dans un centre commercial de Burlington, Washington – recherches en cours | F. Hollande : « la France ne sera pas un pays où l’on trouve des campements » – donc on trouvera des campements | Ted Cruz annonce qu’il va voter pour Donald Trump | A 2 jours du premier débat, Clinton est en tête dans tous les Etats dont elle a besoin pour gagner | 1 954 mineurs ont été signalés pour leur radicalisation islamiste, soit + 121% depuis janvier | Yahoo! confirme le piratage de 500 millions de comptes |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 27 novembre 2013

alger-en-folie

Il y a une constante en France, c’est sa tolérance envers les humiliations provenant des Algériens qui haïssent la France.

Ce mardi 19 novembre 2013, c’est la ville de Toulouse, ou a sévi le barbare terroriste franco-algérien Mohamed Merah, qui s’est laissée insulter par la « racaille arabe ».

Des centaines de supporters de l’Algérie qui défilaient pour fêter la victoire de leur pays d’origine, qualifié pour le Mondial de football, se sont réunis devant la mairie de Toulouse.

Il arrache le drapeau français sous les applaudissements

Puis, un supporter escalade l’un des murs de l’édifice, se dirige vers le mât où est accroché le drapeau français, et l’arrache sous les applaudissements de la foule.

Tout en scandant “one two three viva l’Algérie”, un autre jeune a alors hissé le drapeau algérien sur la mairie.

La vidéo se termine sans que l’on sache ce qui s’est passé, et si la police a finalement identifié le responsable de la violation du drapeau français.

Plus tôt dans la soirée, plusieurs centaines de supporters de l’équipe algérienne s’étaient rassemblés dans le quartier parisien de Barbès (XVIIIe arrondissement) pour célébrer la qualification de leur équipe nationale. Ici aussi, les drapeaux algériens flottaient sans gêne. Une importante colonie algérienne réside à Barbès. Le trafic sur la ligne 2 du métro a dû être interrompu en raison de la présence de plusieurs personnes sur un viaduc au dessus des rails.

Des supporters de l’Algérie se sont également réunis dans le centre ville de Strasbourg en brandissant des drapeaux algériens. A Marseille, des incidents se sont produits dans le quartier du Vieux-Port de Marseille.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Si les Algériens de France continent à violer le symbole de la souveraineté de ce pays qui les accueille, selon un plan manifestement prémédité et d’envergure nationale, c’est parce qu’ils estiment – dans leur fort intérieur – que les citoyens français ainsi que leurs hommes politiques (et surtout les élus de la République) sont des lâches, des faibles, qui ne peuvent pas réagir. Ces comportements seraient inimaginables sur le territoire algérien.

La France, par peur des émeutes de sa communauté musulmane, tolère tout ou presque. La loi du plus fort règne, et surtout celle du plus nombreux. A ce jeu, les arabes ont vu juste, il faut le reconnaître.

Depuis plusieurs années, en France, les insultes contre la France faible et passive augmentent, comme la Marseillaise, qui est systématiquement sifflée par des Français d’origine maghrébine, notamment au cours de matchs de foot. Lors des mariages, ils agitent, à l’intérieur et à l’extérieur de la mairie, leurs drapeaux algériens.

La gauche les applaudit. Mais si un Français avait le malheur de sortir, avec la même fierté, un drapeau français, cette même gauche le traiterait de xénophobe.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Souhail Ftouh pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz