FLASH
Merkel s’incline devant Trump : elle demande un compromis sur les échanges commerciaux et les dépenses militaires  |  Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  |  #Melbourne: selon des témoins, le conducteur au nom grec a bien crié Allahu Akbar en fonçant sur la foule  |  La gauche fasciste tente d’empêcher les Américains de se rendre à l’inauguration de Trump  |  Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  |  Nolan L. qui a giflé Manuel Valls: 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d’intérêt général  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 29 novembre 2013

muslim in jail

Dans la hiérarchie qui règne en prison, les pédophiles et les informateurs occupent le rang le plus bas – souvent le rang de la mort.

« En prison, les pédophiles risquent la mort, leur nourriture leur est enlevée, on défèque et urine dans leurs cellules », explique Leslie Walker, un militant américain pour les droits des prisonniers. « Leur vie est réellement un enfer ». Pour cela, ils sont souvent placés dans des quartiers pénitentiaires pour « prisonniers menacés ».

Quand un violeur ou un pédophile est attrapé, « ils le frappent à mort », explique un gardien de prison. « Dans certains endroits, ils peuvent même se retrouver avec la gorge tranchée ».

Mais finalement, il existe maintenant un groupe, dans les prisons britanniques (je n’ai trouvé encore aucune information sur les prisons françaises), qui accepte avec joie les pédophiles et les violeurs : ce sont les musulmans, révèle une enquête de l’institut de criminologie de Cambridge menée de 2009 à 2010 à la prison Whitemoor et publié en 2011.

Aucune gêne avec les pédophiles, leur prophète a lui-même violé une petite fille de 6 ans

Un prisonnier explique comment les violeurs se convertissent à l’islam :

« C’est comme un racket de protection. C’est comme ça que les musulmans opèrent. Les violeurs et les pédophiles sont menacés. Les musulmans les mettent en confiance, ils leurs parlent pendant quelques semaines, et puis ils leur disent : « on peut t’offrir la sécurité, et si quelqu’un te menace, on arrange les choses. Mais tu dois devenir musulman. Ils n’ont aucune gêne avec les pédophiles, leur prophète a lui-même violé une petite fille de 6 ans. »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Ainsi, dit un autre prisonnier cité dans l’enquête de l’institut de Cambridge, certains sont en prison pour viol ou parce qu’ils ont donné des informations. Normalement, ils devraient se retrouver dans les secteurs pour prisonniers vulnérables (Vulnerable Prisoners Unit) et tous ces prisonniers, ils deviennent musulmans, et ensuite ils appartiennent à une confrérie qui les protège, alors ils peuvent se déplacer partout normalement. »

« Si vous êtes « dedans » pour un viol ou pour avoir tué une femme, ils vont peut-être vous approcher et vous dire : « si tu rejoins [l’islam], tu seras protégé. Sinon, tu seras regardé comme un ennemi. » témoigne un autre prisonnier.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Sources :
The Telegraph
Ministère de la justice de Grande Bretagne

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz