FLASH
L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 décembre 2013

Manuel Valls n’a pas le profil d’un sympathisant néo-nazi.

Notre confrère Enquête et Débat a remarqué, en parcourant Death by Dior, un livre sur le nazisme, le satanisme, l’inceste et le meurtre consacré à la nièce de Christian Dior, nazie assumée qui portait en pendentif une croix gammée sur un collier de perles, que son amant – et auteur du livre – apparaît sur une photo avec un Manuel Valls souriant et détendu :

Valls et Terry Cooper
Valls et Terry Cooper

« Certainement une photo volée » fut ma première pensée, en regardant la photo prise à Evry avec l’ancien néo-nazi.

Ma seconde pensée fut, « si ce n’est pas une photo volée, c’est que Manuel Valls ne connaissait pas le passé de Cooper », décrit dans Dossier néo-nazisme (Editions Ramsay, 1977) comme un «jeune fanatique», «transfuge» d’un mouvement antisémite anglais, l’ « Anti-Jewish Fighters Corps ».

Seulement voilà, dans l’interview (ci dessous) qu’il a accordé à Enquête et Débat, Cooper affirme : « il [Manuel Valls] me connaît, je le connais, il m’appelle le Britannique », et « il était au courant de mon passé avec Françoise Dior ».

Ecoutez-le :

E&D : on a l’impression que vous êtes proches [Manuel Valls et vous], sur cette photo.

Terry Cooper (avec un fort accent anglais) : Disons que je suis le seul qui arrive de lui faire rire… il m’appelle le britannique (rires).

A l’époque où vous prenez cette photo, Manuel Valls connait votre passé avec Françoise Dior ?

Oui, parce qu’il y avait un double page dans le journal Evry magazine qui… c’était dévoué à moi, et que je parlais de famille Dior aussi. Il y avait même un article dans le Parisien aussi.

Il n’était pas choqué par vos idées politiques de l’époque ?

C’était terminé, c’était terminé en Normandie dans les années 90 (la photo avec Manuel Valls date de 1992).

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Death by Dior

Françoise Dior avait décidé que son oncle Christian avait été tué par un complot juif en 1957, peut-être en raison de son passé flou (il réalisait des robes pour les femmes de dignitaires nazis alors qu’il travaillait chez le couturier Lucien Lelong), alors elle décida de faire partie d’un mouvement nazi en France avant d’aller vivre à Londres pour y travailler « pour la cause ». Plus tard, elle commence à s’intéresser au « coté spirituel du nazisme », et en 1963, elle épouse Colin Jordan, leader du parti néo-nazi britannique. Dans les show télés, on voit une Françoise Dior jeter un occasionnel mais emphatique « j’ai une vénération pour le fuhrer ».

Terry Cooper, fut l’amant de Françoise pendant de nombreuses années. En Grande Bretagne, il collait des affiches néo-nazies1.

Puis un jour Françoise décida que sa fille Christiane, 20 ans, avec qui elle avait des relations sexuelles, devait mourir, explique Cooper. « Je détestais Christiane, mais je pensais que l’idée était assez radicale », dit Cooper qui avait eu également une relation sexuelle (lors d’orgies) avec la mère et la fille. Néanmoins, il accepta volontiers l’idée et aida même à mettre au point le plan. Elle [Françoise] décida d’une nuit ou la lune était dans son demi-sextile avec Mercure, « ce qui était largement suffisant pour l’intelligence de sa fille », et prépara une potence pour que Christiane puisse se pendre. Le plan fonctionna, Françoise attacha le nœud et plaça la chaise de ses propres mains.2 (extrait de Death by Dior, Terry Cooper, Dynasty Press, publié le 28 Mai 2013 en anglais.)

C’est le Terry Cooper en photo avec Manuel Valls.

Je sais bien que Manuel Valls est un homme de gauche, et que s’il était de droite, l’histoire aurait déjà fait les gros titres du Nouvel Obs, de Libération, du Monde et de la clique des journaux gauchistes. Je sais bien que parce qu’il est un homme de gauche, ces mêmes journaux n’en parleront pas. Le public a l’habitude, c’est pourquoi il s’informe sur internet. Il y a un an, parce qu’elle était soupçonnée d’avoir participé à un bal néo-nazi en Autriche, Marine Le Pen a fait l’objet d’articles insistants, sans que les médias ne trouvent utile de publier un correctif lorsque l’affaire s’est révélée fausse.

Mais nous, nous aimerions bien recevoir les explications de Manuel Valls.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

1http://www.spectator.co.uk/books/8988131/death-by-dior-by-terry-cooper-review/

2http://www.huffingtonpost.com/alison-winfield-burns/post_4822_b_3294712.html
http://www.enquete-debat.fr/archives/jt-intelligent-n11-manuel-valls-et-terry-cooper-42009

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz