FLASH
Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc | L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital | Belle éthique journalistique : BFMTV choisit l’ancienne conseillère de Bill Clinton pour commenter le débat Trump/ Clinton | Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 3 décembre 2013

 

singe-albinos

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Pauvre France ! Le mensonge et la médiocrité ne sont pas l’apanage de l’UMP et du PS uniquement. Le Front National et le Front de Gauche, eux aussi, sont minés par une affligeante misère intellectuelle et morale. Depuis une vingtaine d’années, la culture historique et la culture politique ont progressivement cédé la place à un déconcertant mélange d’arrogance et de stupidité.

Sur la scène politicienne et audiovisuelle, tout le monde se la pète et tout le monde est nul. Triste spectacle en vérité que cette Gaule cathodique un brin dégénérée qui réduit le débat national à une simple affaire de pigmentation ! A cet égard, je dois reconnaître que les récentes bouffonneries, tant au Front National qu’au Front de Gauche, participent, selon moi, d’une forme de déchéance collective qui traverse de part en part le pays tout entier.

Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon ont beau tourner en dérision, souvent avec raison, le PS et l’UMP, lorsqu’il s’agit de campagnes électorales – ici les municipales de 2014 – le FN et le FDG se réduisent à une vulgaire antichambre de l’UMPS. Le make-up semble différent. Mais le fond est aussi lamentable que dans les grands partis.

Celles-là mêmes et ceux-là mêmes qui prétendent lutter contre toutes sortes de décadences et d’immoralités sont visiblement contaminés par un poison devenu national : mentir avec médiocrité. Et ce n’est que le commencement. Après les municipales, il y aura les européennes, puis les présidentielles. D’ici-là, à quel degré d’idiotie seront descendus les candidates et candidats ?

Front National

Dernier épisode en date, les petits arrangements de Paul-Marie Couteaux avec la vérité et les explications fumeuses de Florian Philippot. C’est l’histoire d’un oubli, celui d’un micro-cravate (cf. source en bas de page).

Suivi par une équipe de Canal +, le président du SIEL, Paul-Marie Couteaux, chargé de recruter pour le FN, notamment dans d’autres partis, oublie qu’il est enregistré alors qu’il monte dans une voiture conduite par le chef de file du Rassemblement Bleu marine à Brest et se vante d’avoir bluffé sur des adhésions : « J’ai fait du bluff, encore. J’ai dit qu’on avait fait deux adhésions parmi un ancien gaulliste très connu à Brest dans les années 1990. Et qu’il était tellement content qu’il avait même fait adhérer sa femme, ça fait deux adhésions. J’ai raconté tout un baratin, mais me coupez pas parce qu’ils vont recouper auprès de vous ! Donc il faut dire la même chose ! ».

Le vice-président du FN, Florian Philippot est ensuite invité à s’expliquer en plateau après la diffusion de la séquence. « Ah vous croyez que, vous n’avez jamais eu en face de vous un responsable politique qui ne vous a pas menti ? Vous pensez qu’il n’y a que Paul-Marie Couteaux qui sur ce coups-là, peut-être, n’a pas dit tout à fait la vérité. Vous lui faites un mauvais procès », explique-t-il, visiblement gêné.

Paul-Marie Couteaux a fini par reconnaître auprès des Inrocks qu’il s’agissait en fait d’anciens militants du Mouvement pour la France de Philippe de Villiers et non de l’UMP. Pour un parti qui ne cesse de vouloir renforcer sa crédibilité et qui dénonce sans arrêt les mensonges des autres formations, la séquence tombe plutôt mal.

Front de Gauche

Comme après chaque manifestation, la guerre des chiffres fait rage (cf. source en bas de page). Dimanche, le Front de gauche organisait une marche pour « une révolution fiscale ». Le défilé à peine terminé, le parti de Jean-Luc Mélenchon revendiquait 100’000 manifestants. De son côté, la préfecture de police de Paris se montrait (à peine) plus prudente, en évoquant…7 000 personnes réunies à l’appel du Front de gauche. Un écart impressionnant, qualifié de fantaisiste par Jean-Luc Mélenchon en personne.

Mais qui est le plus fantaisiste dans cette histoire ? Une photo postée dimanche à 13 heures sur Twitter, et largement diffusée depuis, fait un carton sur les réseaux sociaux. On y voit un photomontage qui montre Jean-Luc Mélenchon répondant aux questions de Claire Chazal, dans le JT. Derrière lui, une foule impressionnante agite drapeaux et slogans. À en croire ce plan, il y a effectivement beaucoup de monde à cette manifestation. Mais un autre angle sur cette même scène apporte un éclairage radicalement différent.

Une photo, prise en hauteur, montre l’équipe de TF1 au moment de l’interview de Mélenchon. Et là, surprise, la foule supposée de militants n’est en fait qu’un carré, opportunément regroupé et placé de manière à donner l’impression de marée humaine.

Inévitablement, le cliché a rencontré un vif succès sur les réseaux sociaux. Sous le feu des critiques, TF1, récemment épinglée pour avoir décalé le son de huées contre François Hollande à Oyonnax, le 11 novembre. Mais surtout Jean-Luc Mélenchon, dont les détracteurs s’en sont donné à coeur joie pour dénoncer une manipulation et une mise en scène ridicules.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Sources :

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20131202.OBS7805/quand-la-strategie-du-fn-se-fissure.html

http://www.lepoint.fr/politique/melenchon-guerre-des-chiffres-et-effet-d-optique-02-12-2013-1763915_20.php

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz