FLASH
[27/04/2017] Révélation : 4 avions cargo iraniens avaient atterri à Damas peu avant les frappes israéliennes  |  « George Soros a ruiné la vie de millions d’Européens » déclare le Premier ministre hongrois  |  Paris : l’appartement du Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a été cambriolé (humour… oh et puis non)  |  Un commandant du Hezbollah et un garde révolutionnaire iranien tués lors des frappes israéliennes sur l’aéroport de Damas  |  Trump va reconnaître officiellement TOUT Jérusalem capitale d’Israël, révèle le quotidien Yedioth Ahronoth  |  Suite à l’arrestation du soldat allemand voulant commettre un attentat, 16 domiciles perquisitionnés en Allemagne, France et Autriche  |  Berlin : une policière a tiré sur un homme menaçant qui pénétrait dans un hôpital. Situation en cours  |  Londres : l’homme armé de couteaux arrêté près du parlement de Westminster est suspecté de terrorisme  |  Londres : individu suspect en possession de plusieurs couteaux interpellé dans le quartier de Westminster  |  Israël : un avocat arabe-israélien condamné à 7 ans de prison pour collaboration avec les terroristes du Hamas  |  Afghanistan : au moins 1 soldat américain mort dans un raid contre ISIS  |  Israël toujours nul en blocus : hier 6 920 personnes ont franchi le pont Allenby depuis la Judée Samarie vers Israël  |  Paris : Les fascistes ont tenté d’envahir le lycée Hélène Boucher  |  Paris : Un musulman fiché S au comportement suspect interpellé sur les Champs-Élysées. Attentat évité ?  |  Ca un Blocus ? 8 ambulances de Judée Samarie sont entrées en Israël avec leurs malades mercredi 26 avril  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 3 décembre 2013

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Certes, le régime laïc syrien est criminel. Cela dit, les « rebelles », eux, veulent génocider les chrétiens syriens. Le djihad sunnite syrien et mondial est donc encore plus criminel que le régime laïc alaouite au pouvoir à Damas. A ce propos, des djihadistes syriens et étrangers se sont emparés lundi du cœur historique de la ville chrétienne de Maaloula en utilisant une tactique « inédite » : lancer des pneus remplis d’explosifs sur leurs adversaires. Des djihadistes du groupe terroriste Front al-Nosra, positionnés en haut de la falaise surplombant la ville, ont fait rouler dans la nuit un grand nombre de pneus bourrés d’explosifs sur les soldats déployés en bas de cette cité. Les djihadistes sont entrés dans le couvent orthodoxe de Mar Takla, situé au milieu de la ville et jusque-là contrôlé par l’armée, où se trouvent quarante religieuses et orphelins.

Les djihadistes, dont ceux du groupe terroriste Al-Qaïda, avaient pris le contrôle de la cité en septembre. L’armée syrienne était entrée dans Maaloula pour les chasser. Depuis, les échanges de tirs sont quotidiens. Maaloula, située à 55 km au nord de Damas, compte un grand nombre d’églises et de couvents.

Ses habitants chrétiens sont grecs-catholiques depuis l’époque de Jésus-Christ et parlent l’araméen, la langue vernaculaire de Jésus-Christ.

Les djihadistes avaient lancé un premier assaut la semaine dernière mais avaient échoué. La ville est située dans la région de la ville de Qalamoun, au nord de Damas, où l’armée syrienne mène une offensive au terme de laquelle elle s’est emparée de Qara, de Deir Attiya et d’une partie de Nabak.

L’armée veut reprendre la région montagneuse de la ville Qalamoun pour assurer une continuité territoriale sous son contrôle entre les provinces de Damas et Homs, plus au nord.

C’est donc bien la ville de Qalamoune et sa région, et non pas la petite ville de Maaloula en particulier, que l’armée syrienne et les djihadistes veulent contrôler. Concernant Maaloula en elle-même, les djihadistes veulent la rayer de la carte parce qu’elle est un des symboles les plus forts de la présence multiséculaire des chrétiens au Proche Orient.

12 religieuses orthodoxes ont été emmenées de force de leur couvent situé dans le centre historique de la ville chrétienne de Maaloula, dont des rebelles syriens se sont emparés de nouveau. Le nonce du Saint-Siège en Syrie, Mgr Mario Zenari, affirme : « Il semble que les rebelles jihadistes les aient conduites dans le nord vers Yabrud. On ne connaît pas encore les motifs de cette action de la part des rebelles: s’il s’agit d’un enlèvement ou d’une prise de contrôle du couvent pour avoir la main libre à Maaloula ».

Proche de la frontière libanaise, Qalamoun, où se trouvent des dépôts d’armes, constitue la base-arrière des djihadistes pour encercler la capitale et commander l’accès à l’autoroute stratégique Damas-Homs. Au sud de la Syrie, dans la province de Deraa, à Basr al-Harir, les djihadistes ont par ailleurs pris un arsenal militaire après quelques jours de combats.

Sur des photos relayées par les médias, un djihadiste piétine la tête tranchée d’un soldat. Un autre djihadiste porte le drapeau noir du groupe terroriste Beit al-Maqdess. Sur les hauteurs du Golan, de violents combats ont eu lieu lundi 2 décembre à Khan Arnabeh et à Sama Danieh. Un obus tiré depuis la Syrie a atterri lundi à Majdal Chams, chef-lieu des localités druzes de la partie israélienne du Golan. Une responsable militaire israélienne a confirmé le tir d’obus. Toujours dans le Golan, des tirs à l’arme automatique ont eu lieu lundi à partir de la Syrie en direction de soldats israéliens, qui ont répliqué et atteint une cible visée.

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Et sources :

http://fr.news.yahoo.com/syrie-rebelles-semparent-maaloula-gr%C3%A2ce-%C3%A0-pneus-explosifs-135806648.html

http://www.aed-france.org/tag/syrie/

http://www.oeuvre-orient.fr/2013/08/19/la-syrie-et-chretiens-dorient/

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz