Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 décembre 2013

150558-4158ccb2-5c91-11e3-b7ab-c407036b0b36

Un homme emprisonné pour « bestialité » a été contraint par le tribunal à affronter la chèvre qu’il a violée lors d’un « face à face ».

Katana Kitsao Gona, 28 ans, habitant de Malindi, au Kenya, a été reconnu coupable d’avoir pénétré une chèvre. Il a été condamné à 10 ans de prison, après que la chèvre a été appelée à la barre et soit présentée au magistrat.

La chèvre « regardait calmement depuis le coin de la salle d’audience quand son violeur a été condamné », précise le Mail Online.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Gona, qui a demandé à ne pas être jeté en prison parce que sa femme handicapée dépend de lui, a été surpris par un voisin, nu dans un champ en train de violer la chèvre qui était attachée, rapporte The Star. Je suppose que le tribunal n’a pas considéré une condamnation pour partie sado-maso.

Je l’avoue, j’ai ri pendant plusieurs minutes, mais j’ai une excuse : je venais de lire cette déclaration de l’Elysée disant que « L’Afrique est le continent de demain, le continent d’avenir », et je me suis demandé s’il ne faudrait pas leur signaler que les chèvres ne sont peut-être pas l’idéal, pour assurer l’avenir de l’homme….

http://www.malaysia-chronicle.com/index.php?option=com_k2&view=item&id=196101:female-goat-watches-quietly-in-courtroom-as-man-who-raped-her-gets-10-yrs-jail&Itemid=4#ixzz2mWi3RZmN

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz