FLASH
[22/07/2017] Les forces israéliennes ont fouillé l’appartement du terroriste palestinien qui a poignardé à mort 3 Israéliens  |  Hier, un colon arabe palestinien a poignardé à mort 3 juifs dans leur maison – ça fait pas les gros titres on dirait  |  [21/07/2017] Istanbul : des Turcs jettent des pierres à la synagogue d’Istanbul pour dénoncer l’installation de détecteurs de métaux à l’entrée du Mont du Temple  |  Réduction du budget des armées : la France a une longue tradition de sacrifier les vies humaines pour économiser sur le matériel  |  Israël ne retirera pas les détecteurs de métaux au Mont du Temple, les Arabes promettent une « journée de rage », c’est quoi leur excuse ?  |  Effet Trump : 3 labos pharmaceutiques Corning, Merck, Pfizer vont investir 4 milliards et créer 4 000 emplois aux USA  |  Suède : une femme de 45 ans violée par 3 immigrés africains dans une forêt près de Stockholm  |  [20/07/2017] Hebron: un colon arabe vient de tenter de poignarder des soldats israéliens. Il a été abattu  |  [19/07/2017] Le CSA autorise TF1 a coupé l’émission de variété « Journal télévisé » par de la pub – sans réduire votre impôt audiovisuel  |  [18/07/2017] Hébron : Un terroriste palestinien a foncé sur la foule et blessé deux soldats israéliens avant d’être tué par balles  |  Allemagne, Schwerin : de jeunes arabes ont attaqué un homme qui défendait une femme victime de leur harcèlement  |  Israël : la triple alerte d’attaques à la roquette sur Rosh Pina, Tibériade et Safed est probablement fausse  |  [17/07/2017] Dépêche Reuters: Baghdadi est définitivement en vie »  |  Michael Stipe de R.E.M. soutient Radiohead contre les menaces de BDS  |  Allemagne : un homme armé s’est introduit dans une école – il est recherché par la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 décembre 2013

 

Aussaresses-2

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  La mort de Paul Aussaresses à 95 ans a été annoncée par une association d’anciens parachutistes, mercredi 4 décembre. Paul Aussaresses – né près de Bordeaux en 1918, élève puis étudiant studieux – rejoint les Forces interalliées à Londres en 1943 et intègre les services spéciaux. Il reçoit de nombreuses médailles, à commencer par la Légion d’honneur, pour ses actes de bravoure.

Il saute ainsi en parachute, déguisé en uniforme allemand, derrière les lignes allemandes, en avril 1945, pour ouvrir les camps de prisonniers et de déportés et leur apporter les instructions des Alliés. Après la guerre, ce héros de la France libre participe à la création du 11e Choc, le bras armé du SDECE (aujourd’hui DGSE). A la tête d’un bataillon parachutiste, il part ensuite en Indochine où il sert sous les ordres du général Pâris de Bollardière.

Le général Massu l’appelle à ses côtés en 1957 et lui demande d’appliquer à Alger les méthodes qu’il a utilisées l’année précédente à Philippeville et qui ont fait la preuve de leur efficacité. Le commandant O, alias Aussaresses, va s’y employer.

Aussaresses a publié deux livres qui ont fait beaucoup de bruit et suscité de vives polémiques en France : « Services spéciaux, Algérie 1955-1957 » paru aux Editions Perrin et « Je n’ai pas tout dit » paru aux Editions du Rocher. Il faut tout de même rappeler ici les crimes abominables perpétrés par le FLN contre des civils – français d’Algérie, kabyles et harkis – y compris des enfants.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz