FLASH
[27/05/2017] Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 4 décembre 2013

Title

Selon les médias libanais, un des commandants du Hezbollah a été tué devant son domicile à Beyrouth, dans le quartier de Hadath, un peu après minuit ce mercredi 4 décembre, alors qu’il rentrait chez lui.

Hassan Al-Laqees « a reçu quatre balles dans la tête et dans l’épaule », selon des sources sécuritaires, qui ajoutent que les agresseurs étaient trois ou quatre, et qu’ils avaient probablement des pistolets munis de silencieux.

Le Hezbollah a immédiatement accusé Israël, qui a nié toute implication. « Cela n’a strictement rien à voir avec Israël », a déclaré le porte-parole du Ministère des affaires étrangères israélien, Yigal Palmor.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Hassan Al-Laqees, qui était membre de l’organisation chiite financée par l’Iran depuis sa création, était responsable de la division de l’armement et de la technologie.

Le Hezbollah a averti que “l’ennemi [israélien] doit assumer l’entière responsabilité et toutes les conséquences de ce crime haineux contre nos « chers » cadres et responsables de la « résistance » ”.

Le Hezbollah a ajouté qu’Al-Laqees a survécu à de nombreuses tentatives d’assassinat commanditées par Israël.

Il y a une semaine, cependant, Beyrouth a été frappé par une attaque terroriste, une explosion devant l’ambassade d’Iran. Plusieurs personnes sont mortes, dont « l’attaché culturel » iranien qui était en fait, selon des sources du renseignement, un des cadres de la Garde révolutionnaire d’Iran au Liban envoyé pour renforcer les capacités du Hezbollah dans le pays.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz