FLASH
Trump: « intéressant, ces stars qui disent qu’elles refusent de chanter le jour de l’inauguration : nous ne leur avons même pas proposé ! »  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes, je n’aurais pas besoin d’utiliser Twitter pour dénoncer leurs mensonges »  |  Zemmour et le « respect pour les djihadistes » : apologie du terrorisme classé sans suite  |  Il y a quelques instants, un islamiste armé d’un couteau a tenté de poignarder un soldat de Tsahal à Tulkarem. Assaillant abattu  |  Selon l’ONU, il y a 1 millions de « réfugiés » à Gaza et en territoires disputés. Ce sont des infiltrés jordaniens ?  |  INSEE : la France compte 66.9 millions d’habitants au 01/01/2017 – pourquoi ne pas dire combien il y a d’Arabes ?  |  Policiers brûlés le 8 octobre : 11 racailles interpellées tôt ce matin, âgées de 17 à 20 ans  |  France : le nombre des naissances a encore baissé – même les patriotes ne font pas d’enfants, ils espèrent sauver la France comment ?  |  Allemagne : la Cour suprême refuse d’interdire le #NPD, considéré d’extrême-droite  |  Trump veut déplacer la salle de presse de la Maison-Blanche pour accueillir les blogueurs politiques et pas seulement l’élite malhonnête  |  La femme du jihadiste d’Orlando a été -enfin- arrêtée par le FBI – vivement que Trump arrive !  |  Gaza : un colon palestinien s’est immolé, motif encore inconnu  |  Turquie : explosion d’une voiture de police à Diyarbakır, 1 policier mort, 3 blessés  |  Attentat : militaire tué à coups de couteau à Chambéry, infos suivent  |  Suite à la conférence de la paix, l’autorité palestinienne déclare que « tout Jérusalem est territoire palestinien occupé »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 décembre 2013
Container retrouvé
Container retrouvé

Mise à jour 5 décembre 2013 : le camion, un Volkswagen cargo blanc de 2007 à plateforme et treuil, a été retrouvé dans un champ. Le matériaux radioactif qu’il contenait se trouve dans le camion. Le ou les voleurs ont ouvert le container, puis l’ont refermé et abandonné au milieu d’un champ dans un coin heureusement inhabité. Selon les autorités, la vie des personnes qui ont ouvert le container est en danger, leur espérance de vie est de deux à trois jours. Ils ne peuvent en revanche pas contaminer d’autres personnes. La police a établi un cordon de sécurité de 500 mètres autour du camion retrouvé, avant que les spécialistes concluent que tout danger a été écarté. Aucune personne exposée à de fortes quantités de radiations ne s’est présenté dans les hôpitaux de la région depuis le vol, qui a eu lieu le 2 décembre.

Un camion en provenance d’un hôpital de Tijuana au Mexique et transportant du cobalt-60 a été intercepté et volé à Tepojaco près de la ville de Mexico, selon une dépêche de l’AIEA, l’agence Internationale à l’Energie Atomique. Selon l’agence de l’ONU, le camion transportait des matériaux radioactifs potentiellement « extrêmement dangereux ».

Le Hezbollah, organisation terroriste de l’Iran au Liban, a noué de solides alliances avec le cartel le plus sophistiqué et le plus meurtrier du Mexique, Los Zetas, et des éléments du Hezbollah et des forces iraniennes Quds se sont associés à lui. Il utilise « les mêmes réseau de contrebande pour faire passer de l’armement, de la drogue et des documents que les cartels de la drogue,” explique Matthew Levitt, expert en terrorisme et ancien analyste en contre-terrorisme au FBI, et conseiller du Département d’Etat américain en contre-terrorisme.

En 2010, un homme du nom de Jamal Yousef a été arrêté à New York et a avoué que des armes volées en Irak pour le Hezbollah sont stockées au Mexique, et comprennent une centaine de M-16, une centaine de AR-15, 2500 grenades à main, de l’explosif C4, et des armes anti-tank. La même année, un terroriste du Hezbollah capturé à Tijuana et un officiel de l’armée mexicaine ont confirmé que le Hezbollah forme les membres de son groupe ainsi que les cartels de la drogue au maniement d’explosifs.

« Au moment où le camion a été volé, la source radioactive était parfaitement stockées. Cependant, elle peut devenir extrêmement dangereuse si les containeurs qui la protègent sont retirés, ou endommagés. » dit le communiqué de l’AIEA qui est informé de cette disparition survenue le 2 décembre dernier.

“Les autorités mexicaines conduisent en ce moment même des recherches et ont alerté le public », précise encore le communiqué, qui ajoute que « le matériaux ne peut pas être utilisé tel quel pour confectionner une bombe nucléaire traditionnelle, mais il peut être utilisé dans ce qu’on appelle une « bombe sale », un engin explosif destiné à répandre le matériaux radioactif au dessus d’une région. »

Le Hezbollah a créé l’organisation mexicaine Ayman Joumaa, un cartel international de trafic de drogue, condamné en 2011 pour blanchiment d’argent au travers de la banque Libanaise du Canada, et dont les liens avec le Hezbollah et le cartel Los Zetas a été mis en évidence.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Selon les services de sécurité israéliens, Joumaa est en contact avec les forces d’élite du Hezbollah et les responsables du trafic de la drogue au sein de l’organisation terroriste libanaise.

En octobre 2012, le Congrès américain, confirmant que la présence du Hezbollah au Mexique est directement liée avec les ambitions terroristes de l’Iran contre les Etats Unis, a réclamé que le FBI surveille les opérations du Hezbollah au Mexique.

Les experts internationaux ont depuis longtemps mis en garde contre les dangers de laisser circuler sans sérieuses mesures de sécurité de grandes quantités de matériaux radioactifs qui pourraient tomber entre les mains des terroristes. Ce jour semble être arrivé.

Un monde où les différentes organisations terroristes de l’Iran mettent la main sur des matériaux radioactifs ne sera pas très différent d’un Iran nucléaire. Le danger sera bien moins localisé, mais puisque Barack Obama et les européens ont décidé de faire confiance à l’Iran, pourquoi s’inquiéter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

khaleejtimes.com

centerforsecuritypolicy.org

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz