FLASH
Alerte : Trump a envoyé un architecte en Israël pour étudier l’installation de l’ambassade à Jérusalem  |  Sanders félicite Trump pour son annulation du Traité de libre échange  |  France Nantes : hier soir un homme a été blessé par balles au torse et jambe. Motif inconnu  |  Egypte : 5 membres des forces de sécurité ont été tuées par des terroristes dans le Sinaï  |  Hamon en tête autour de 35%, Valls environ 30 %, Montebourg 25 %, Peillon 5%  |  Trump et Netanyahu discutent en ce moment du déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem  |  Netanyahu a en fait autorisé la construction de 566 logements pour les juifs, et 105 pour les arabes à l’est de Jérusalem  |  Netanyahu lève toutes les restrictions politiques et administratives aux constructions en Judée Samarie ex-Cisjordanie  |  Primaire socialiste estimation : Hamon et Montebourg  |  Un qui ne sera pas mentionné par les médias : « L’élection de Trump a sauvé le monde d’une terrible guerre » – Kusturica  |  Quand les médias cherchent des excuses à la très faible participation à la primaire socialiste, c’est que tout va bien  |  Jérusalem donne le feu vert pour la construction de 671 logements à Ramat Shlomo, en Judée juive comme son nom l’indique  |  Selon deux de nos sources, l’annonce officielle du déplacement de l’ambassade US à Jérusalem sera faite demain  |  Nouveau malaise à BFMTV quand Bercoff informe le public que les manifestants anti-Trump sont payés par Soros  |  David Friedman, le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël, habitera à Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 décembre 2013

Steve C. accusé du viol d’une lycéenne de 18 ans, à Cornebarrieu, et écroué mardi soir pour viol aggravé en récidive est loin d’être un inconnu aux yeux de la justice.

Cet Antillais, de 34 ans, originaire de Pointe-à-Pitre, a été condamné en 2002 à une peine de 15 ans de réclusion criminelle avec d’autres complices pour un braquage violent suivi de séquestration et d’un viol aggravé, aux Antilles. Incarcéré dès 2001 dans le cadre de ces affaires, Steve C. a purgé onze ans de prison par le jeu des remises de peine. Il a quitté le centre de détention de Muret, en février 2012, avec une promesse d’embauche à la clé. Il a bien bénéficié dès l’année dernière d’une libération conditionnelle, comme nous l’avons annoncé dans notre édition d’hier.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«Dans le cadre de sa libération, en février 2012, il faisait l’objet d’un suivi de la part des autorités judiciaires», a confirmé hier, le procureur de la République, Michel Valet. Et de préciser : «Un contrôle régulier et normal. Ces contrôles étaient toujours en cours et il n’était pas lâché dans la nature.»

http://www.ladepeche.fr/article/2013/12/05/1768354-le-violeur-de-cornebarrieu-etait-suivi-judiciairement.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz