FLASH
[29/05/2017] Manchester : nouvelle arrestation – au total 14 musulmans – de nouvelles perquisitions en cours  |  Berlin : voiture piégée avec plaques volées. Un jardin d’enfant et habitants évacués  |  [28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 décembre 2013

Steve C. accusé du viol d’une lycéenne de 18 ans, à Cornebarrieu, et écroué mardi soir pour viol aggravé en récidive est loin d’être un inconnu aux yeux de la justice.

Cet Antillais, de 34 ans, originaire de Pointe-à-Pitre, a été condamné en 2002 à une peine de 15 ans de réclusion criminelle avec d’autres complices pour un braquage violent suivi de séquestration et d’un viol aggravé, aux Antilles. Incarcéré dès 2001 dans le cadre de ces affaires, Steve C. a purgé onze ans de prison par le jeu des remises de peine. Il a quitté le centre de détention de Muret, en février 2012, avec une promesse d’embauche à la clé. Il a bien bénéficié dès l’année dernière d’une libération conditionnelle, comme nous l’avons annoncé dans notre édition d’hier.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«Dans le cadre de sa libération, en février 2012, il faisait l’objet d’un suivi de la part des autorités judiciaires», a confirmé hier, le procureur de la République, Michel Valet. Et de préciser : «Un contrôle régulier et normal. Ces contrôles étaient toujours en cours et il n’était pas lâché dans la nature.»

http://www.ladepeche.fr/article/2013/12/05/1768354-le-violeur-de-cornebarrieu-etait-suivi-judiciairement.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz