FLASH
Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 | Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 décembre 2013

Islamic-Swimwear-for-Women-in-Arab

La nouvelle fatwa, qui dit que les femmes qui se baignent dans la mer commettent l’adultère, ne doit pas être prise à la légère : elle a été formulée par les Frères musulmans.

Quand une femme va se baigner, et étant donné qu’en arabe le mot mer est masculin, quand « l’eau touche les parties intimes de la femme, elle devient adultère et doit être punie », dit en résumé un rapport intitulé « les erreurs de jugement des fatwas des Frères musulmans et des salafistes » publié par le quotidien égyptien Al Masry Al Youm.

L’une des sources les plus prestigieuses et respectées du monde musulman, l’Université islamique du Caire Al Azhar, a étudié 51 fatwas produites par les Frères musulmans et les salafistes pendant la présidence de Morsi, et qui révèle comment les islamistes voient les femmes.

« Les fatwas édictées par les deux groupes (les Frères musulmans et les salafistes) montrent qu’ils voient les femmes comme des créatures étranges qui n’existent que pour le sexe. Ils considèrent la voix féminine, leur regard, leur présence en dehors des murs de leur maisons comme une « offense ». Certaines fatwas montrent que c’est la femme qui représente une offense. »

• Une fatwa interdit aux femmes de « manger certains légumes voire même de toucher les concombres et les bananes » en raison de leur forme phallique qui pourrait conduire les femmes dans une mauvaise voie.

• Une autre fatwa ordonne aux femmes « d’éteindre l’air conditionné quand leurs maris ne sont pas à la maison, car cela pourrait indiquer aux voisins qu’elle est seule à la maison et ils pourraient commettre l’adultère avec elles ».

• Une autre impose le mariage aux filles dès l’âge de 10 ans « pour les empêcher de dévier du droit chemin », tandis qu’une autre interdit aux filles de fréquenter des écoles situées à plus de 25 km de leur domicile.

• Un fatwa plus que surprenante a décidé qu’un couple qui a des relations sexuelles sans vêtements verrait son mariage annulé.

• Et une autre enfin autorise d’utiliser les femmes comme bouclier humain lors des manifestations violentes.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il est remarquable que la prestigieuse université Al Azhar ait dénoncé ces aberrantes fatwas des Frères musulmans.

Remarquable si l’on veut bien se souvenir qu’elle a émis une fatwa qui impose aux femmes « de nourir au sein les hommes de leur entourage car ils deviendront ainsi des membres de la famille, ce qui justifiera qu’ils se trouvent en leur compagnie ».

Le Gatestone Institute avait lui relevé quelques unes des fatwas prises par les Frères musulmans et les salafistes durant la présidence de Mohamed Morsi :

  • Destruction des pyramides et des sphinx,
  • Annulation des accords de Camp David,
  • Condamnation à mort de toute personne qui proteste contre le président Mohamed Morsi,
  • Interdiction faite aux musulmans de souhaiter un joyeux Noël,
  • Interdiction faite aux taxis égyptiens de transporter des prêtres chrétiens,
  • Interdiction de toutes émissions de télévision qui se moque ou prend les islamistes à la légère,
  • et interdiction faites aux femmes de se marier avec un homme qui a pris part à l’ancien gouvernement Moubarak.

—> Au delà du ridicule extrême, ces fatwas révèlent plusieurs faits notables.

• D’abord elles prouvent au delà du doute, même du plus aveugle islamophile, que l’islam n’est pas une religion mais un système politico-religieux, et qu’à ce titre chaque mosquée est potentiellement une source de conflit avec le pays occidental où elle est installée.

• Ensuite, elle montre qu’en matière de politique étrangère, de connaissance de l’islam, Alain Juppé, qui avait rencontré les Frères musulmans d’Egypte lors du « printemps arabe », et les avait considéré comme des partenaires pour construire la démocratie, a un immense problème de comprehension du monde qui l’entoure.

• Les Frères musulmans continueront à être présentés comme modérés tant que les médias continueront à dissimuler leurs fatwas, leurs déclarations, leurs actions.

• Il est intéressant que des spécialistes comme Alain Gresh ou Pascal Boniface nient le fait que le Hamas, la branche terroriste des Frères en Palestine, utilise sa population comme boucliers humains dans les conflits avec Israël, alors qu’une fatwa le stipule clairement.

• Cela montre que les coupables ne sont pas les musulmans dont les cerveaux vivent au Moyen âge, mais les bienheureux complices d’extrême gauche qui voient en les islamistes l’arme chimique parfaite pour détruire les démocraties exécrées. Islamo-gauchistes est le mot juste.

Et enfin, ces fatwas montrent à quel point le processus démocratique avait été confisqué par Morsi et sa « junte religieuse », et combien les occidentaux, Obama en tête, qui dénoncent le coup d’état sont dans l’erreur.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://indiatoday.intoday.in/story/fatwa-al-azhar-university-cairo-women-swimming-in-sea-adultresses/1/326883.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz