FLASH
Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs | Donald Trump : « je suis impatient de rencontrer Nétanyahou à 10h ce matin à la Trump Tower » | Nice : la police a arrêté 2 filles, 17 et 19 ans, qui préparaient un attentat terroriste | Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 7 décembre 2013

argentina2

Fin novembre, lors de la 28e Assemblée des femmes d’Argentine, ces dames en furie ont tenté d’attaquer l’église San Juan de Cuyo, et ont agressé ses défenseurs, un groupe de jeunes hommes qui ont entouré la cathédrale pour la protéger d’une mise à sac.

L’Assemblée nationale de la femme est une réunion annuelle féministe d’Argentine, où les participantes discutent des droits des femmes, du trafic humain, des questions de genre et d’avortement. Dix-sept mille femmes défilaient dans les rues avant d’attaquer les églises locales.

Mais cette année, un cordon sanitaire composé de 1 500 jeunes hommes s’est formé pour protéger San Juan de Cuyo contre environ 7 000 femmes hystériques, selon Infobae.

Les militantes, dont beaucoup étaient seins nus, ont bombé les hommes de peinture, leur ont écrit sur le visage avec des markers, et leur ont craché dessus, en plus d’autres infâmies.

Mais les hommes sont restés debout, impassibles, formant une chaîne humaine, et ont prié pendant toute la durée des agressions. A l’intérieur de l’église, l’archevêque Alfonso Delgado récitait des prières avec 700 fidèles.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les manifestantes ne se sont pas contenté d’attaquer l’église, elles ont défilé dans toute la ville et ont écrit des graffitis pro-avortement et pro-gay, et ont brulé des effigies du pape François, qui est argentin.

Des groupes de femmes ont dancé autour des photos du pape en train de brûler en chantant « si le pape était une femme, l’avortement serait légal ».

Selon InfoCatólica, la police a refusé d’intervenir au prétexte que « ce sont des femmes ».

Ainsi donc Caroline Fourest a 7 000 jumelles hystériques en Argentine.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

washingtontimes.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz