FLASH
Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  |  Référendum italien : 56% pour le non, 44% oui. Renzi démissionne – Ce n’est cependant pas ITALXIT  |  Obama vient d’émettre une interdiction de déplacer l’ambassade des Etats Unis de Tel Aviv à Jérusalem : Obama, on vous aime, ça aidera Trump à ne pas hésiter !  |  Premiers sondages en sortie des urnes : Bellen (Vert) 53.6%, Hoffer (FPO) 46.4%  |  Finlande : Le maire et 2 journalistes ont été tués hier soir par un sniper à #Lmatra, le tueur a été arrêté  |  2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 8 décembre 2013

KORAN_

Des décennies de laxisme de la part des différents gouvernements de Sa Majesté, au nom de la tolérance, mais surtout de la protection des intérêts britanniques à l’étranger, ont permis à l’extrémisme islamiste de se répandre en toute impunité au Royaume d’Albion.

Suite aux menaces d’attentats de plus en plus nombreuses qui obscurcissent le ciel de moins en mois serein de la Grande Bretagne, David Cameron se réveille et veut en finir avec les prêcheurs de haine qui radicalisent les jeunes dans les centres islamiques, les mosquées, les écoles, les prisons, les universités et via internet.

Il souhaite faire appliquer les recommandations soumises par la Commission mise en place après l’odieux assassinat de Lee Rigby par deux Musulmans britanniques, ces « chances » pour l’avenir de la vieille Europe.

Cameron veut désormais s’attaquer aux idéologies violentes, qui se réclament de l’islam, mais sans s’aliéner la sympathie des 2,7 millions de musulmans de Grande-Bretagne.

Dès lors, il opte pour une politique de contorsionniste, de crainte de vexer les sujets britanniques de confession musulmane, ces « modérés », qui demeurent toujours si silencieux et d’un flegme si islamique devant les crimes perpétrés par les « islamistes extrémistes ».

L’extrémisme islamiste serait une interprétation dévoyée de l’islam

La nouvelle définition affirmerait clairement que l’extrémisme islamiste est une interprétation dévoyée de l’islam, qui trahit les principes religieux islamiques et sème la division. Et peu importe si les islamistes justifient leurs crimes par des versets du coran ou que Cameron, qui n’est pas musulman, n’a aucune connaissances des religions, à commencer par la sienne.


L’«extrémisme islamiste» devrait, pour la première fois, être considéré comme une idéologie distincte, pour éviter d’être confondu avec la pratique religieuse traditionnelle des Musulmans.

C’est un début de prise de conscience du danger potentiel de l’islam, espérons que David Cameron progressera dans la bonne direction et ne se rétractera pas devant les menaces de représailles, qui ne tarderont pas à se manifester, car les Musulmans dits modérés vont se sentir stigmatisés, humiliés, offensés.

En voyage en Chine, Mr Cameron a défendu les propositions de la Commission, mais en enfilant des gants de velours à la couleur de l’islam :

« A la lumière des terribles évènements de Woolwich, j’ai pensé qu’il était très important de travailler, via nos institutions, contre la radicalisation, afin de l’éliminer. Il ne s’agit pas seulement de l’extrémisme violent, mais de l’extrémisme, qui conduit à la radicalisation et en particulier, l’extrémisme islamiste. »

“Trop de personnes ont été radicalisées dans les centres islamiques ou sont entrées en contact avec des prêcheurs islamistes extrémistes, sans que cela n’ait jamais suscité la moindre interrogation, encore moins une remise en question. »


« Je veux m’assurer, que cette lutte contre l’extrémisme islamiste soit menée de manière efficace. Mais nous devons aller encore plus loin et admettre que certaines institutions avaient souhaité se débarrasser des radicaux, sans disposer des moyens pour le faire. Nous devons aider les centres islamiques et les mosquées à expulser les extrémistes. » (Bonne chance.)

“Le rapport de la Commission définit l’extrémisme islamiste comme une idéologie distincte, qui ne doit pas être confondue avec la pratique religieuse traditionnelle. Cette idéologie est basée sur une interprétation erronée de l’islam, qui trahit les principes pacifiques de l’islam. »

Ah les fameux principes pacifiques de l’islam… Ils doivent être bien enfouis, car ils affleurent rarement à la surface du coran, en terre d’islam … En Occident, en revanche, ils servent de leurre lors des dialogues inter-confessionnels, toujours à sens unique.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

image01

Selon le rapport, rédigé par la commission, les islamistes extrémistes essayent d’imposer un état islamique, gouverné par leur propre interprétation de la charia, rejetant les valeurs libérales, comme la démocratie, l’égalité et l’état de droit. Leur idéologie prône également l’indéfectible croyance, que les gens ne peuvent être à la fois Britanniques et Musulmans.

Afin de lutter de manière plus efficace contre «l’idéologie extrémiste islamiste», de nouveaux pouvoirs civils seront accordés aux tribunaux – semblables aux Asbos (anti social behaviour’s orders) – pour interdire aux extrémistes de prêcher ou d’endoctriner d’autres personnes en public et dans les mosquées.

La police pourrait également se voir attribuer de nouveaux pouvoirs, afin de cibler l’extrémisme et le gouvernement envisagerait la possibilité d’émettre une nouvelle forme d’interdiction pour mettre les groupes radicaux hors la loi.

Chris Allen, un expert en islamophobie, à l’université de Birmingham, a déclaré :

« Plus nous observons la communauté musulmane à travers la lentille, plus la société commence à réfléchir. Il n’y a pas de fumée sans feu. »

Mais déjà, l’observatoire de l’islamophobie, appelé «Tell Mama», dirigé par un certain Fival Mughal, s’oppose hystériquement à ces mesures de lutte contre l’extrémisme islamiste, qu’il assimile à de l’islamophobie.

On pourrait presque croire qu’il refuse cet séparation entre l’extremisme islamique et l’islam…

Selon Mughal, lutter contre l’islamisme extrémiste, qui évidemment n’a rien à voir avec le véritable islam, comme chacun sait, conduira à une recrudescence de la violence contre les Musulmans. Les mesures, annoncées par David Cameron, ne feront que renforcer la perception négative des Musulmans, qui seront à nouveau stigmatisés.

En d’autres termes, toute forme de résistance contre le jihad de la terreur et le suprémacisme islamique doit être considérée comme de l’islamophobie et donc rejetée.

Mughal suggère que le gouvernement britannique lutte également contre les extrémistes d’extrême droite, afin d’être équitable, et ne se limite pas seulement à fustiger les Musulmans. « Tell Mama » souhaite donc que la Grande Bretagne capitule devant le jihad de la terreur et ce, afin de ne pas « offenser » les Musulmans, dits « modérés ».

Ce Monsieur oublie que ce ne sont pas les membres de l’extrême droite qui ont perpétré l’attentat de Londres en 2005, ni égorgé le jeune soldat à Woolwich, mais des « pieux » Musulmans, respectueux des injonctions coraniques, très éloignées des prétendus principes pacifistes de l’islam.

Michael Adebolajo, déclara, après avoir égorgé et lardé le corps de Lee de nombreux coups de couteaux, un coran dans la main:

« Par Allah, nous jurons, par Allah le Tout Puissant, nous n’arrêterons jamais de vous combattre, jusqu’à ce que vous nous laissiez seuls. Et alors, en quoi cela vous intéresse si nous voulons vivre selon la charia dans les pays musulmans ? Pourquoi devez-vous nous poursuivre, nous traiter d’extrémistes, et nous tuer ? Vous êtes les extrémistes. Quand vous larguez une bombe, croyez-vous qu’elle ne frappera qu’une seule personne ou toute une famille innocente ? C’est la réalité. Par Allah, si je rencontrais votre mère aujourd’hui avec un caddie, je l’aiderai à monter les escaliers. C’est ma nature. Mais nous sommes obligés par le coran, Sura At-Tawba, de combattre,   ceux qui nous combattent. »
« Œil pour un œil, dent pour dent. »
« Je présente mes excuses aux femmes, qui ont assisté à la scène, mais dans nos pays, les femmes voient cela tous les jours. »
« Vous, les occidentaux, vous ne serez jamais en sécurité. Changez vos gouvernements, ils se fichent de vous. Croyez-vous que David Cameron se fera prendre dans une rue, le jour où nous sortirons nos armes ? Pensez-vous que vos politiciens vous soutiendront et risqueront leur vie pour vous ? Non, ce sera le citoyen ordinaire, vous ou votre enfant, qui succombera. Alors, débarrassez-vous d’eux. Dites-leur de ramener leurs troupes, pour nous permettre de vivre en paix. Quittez nos pays et nous pourrons tous vivre en paix. C’est tout ce que j’avais à dire. Que la paix et la bénédiction d’Allah soient avec vous. »

Il a depuis déclaré à la Cour : « j’ai tranché la gorge de Lee Rigby, car c’est ainsi que l’on tue nos animaux dans l’islam. C’est la manière la plus humaine de tuer les créatures : trancher la veine jugulaire… »

(la famille de Lee Rigby devrait le remercier pour l’avoir égorgé avec compassion?)

image02

Comme d’habitude, les Musulmans ne sont jamais coupables, toujours innocents, même quand ils torturent, égorgent, décapitent. Ils sont toujours victimes de complots anti-Musulmans, planifiés par les diaboliques chiens d’infidèles, même quand ils sont arrêtés, un couteau à la main, couvert du sang de leur victime ou exhibant fièrement la tête décapitée d’un chrétien.

Une association d’étudiants musulmans de l’une des plus grandes universités de Grande-Bretagne avait fait la promotion d’une vidéo affirmant que l’assassinat du soldat Lee Rigby à Woolwich était un canular orchestré par l’Etat.

La vidéo de six minutes est intitulée «La connerie de l’opération Woolwich. Le public est dans une transe hypnotique parrainée par l’État», a été vue par 300.000 personnes, et affirme que les détectives de Scotland Yard qui enquêtent sur le meurtre sont des francs-maçons impliqués dans un complot anti-Musulmans. Des membres de l’Association des étudiants musulmans qui ont posté la vidéo sur leur page Facebook avaient déjà qualifié les non-Musulmans de «maléfiques» et fait l’éloge des très «sympathiques» et «miséricordieux» pieux talibans, si «respectueux» des principes pacifistes de l’islam.

Le Musulman : jamais coupable, toujours victime.

On se souvient néanmoins que le même David Cameron avait conclu à l’échec du multiculturalisme, et qu’il n’a rien fait ni pour stopper l’immigration ni pour tenter de régler les problèmes multiples qui en découlent.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources: Britain to tackle ‘Islamist extremism’ after soldier’s murder
Sickening video circulated by university Islamic Society claims Lee Rigby murder was a hoax

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz