FLASH
[21/07/2017] Istanbul : des Turcs jettent des pierres à la synagogue d’Istanbul pour dénoncer l’installation de détecteurs de métaux à l’entrée du Mont du Temple  |  Réduction du budget des armées : la France a une longue tradition de sacrifier les vies humaines pour économiser sur le matériel  |  Israël ne retirera pas les détecteurs de métaux au Mont du Temple, les Arabes promettent une « journée de rage », c’est quoi leur excuse ?  |  Effet Trump : 3 labos pharmaceutiques Corning, Merck, Pfizer vont investir 4 milliards et créer 4 000 emplois aux USA  |  Suède : une femme de 45 ans violée par 3 immigrés africains dans une forêt près de Stockholm  |  [20/07/2017] Hebron: un colon arabe vient de tenter de poignarder des soldats israéliens. Il a été abattu  |  [19/07/2017] Le CSA autorise TF1 a coupé l’émission de variété « Journal télévisé » par de la pub – sans réduire votre impôt audiovisuel  |  [18/07/2017] Hébron : Un terroriste palestinien a foncé sur la foule et blessé deux soldats israéliens avant d’être tué par balles  |  Allemagne, Schwerin : de jeunes arabes ont attaqué un homme qui défendait une femme victime de leur harcèlement  |  Israël : la triple alerte d’attaques à la roquette sur Rosh Pina, Tibériade et Safed est probablement fausse  |  [17/07/2017] Dépêche Reuters: Baghdadi est définitivement en vie »  |  Michael Stipe de R.E.M. soutient Radiohead contre les menaces de BDS  |  Allemagne : un homme armé s’est introduit dans une école – il est recherché par la police  |  Etats-Unis : un homme qui faisait des menaces terroristes contre le personnel d’un hôpital a été arrêté  |  Italie : un étranger d’origine guinéenne a attaqué un policier avec un couteau à la gare de Milan  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 décembre 2013

 

Mandela-2

Polonium Pride

Michel Garroté, réd en chef  –-  On peut lire sur LSB, The Elders et Lifesitenews (extraits adaptés ; sources en bas de page) : en 1996, deux ans à peine après avoir accédé au pouvoir en Afrique du Sud, Mandela a signé l’une des lois les plus libérales au monde en assurant son adoption par un vote obligatoire imposé aux membres de son parti, l’African National Congress.

Cette loi autorise l’avortement de plein droit pendant les 12 premières semaines de grossesse, puis jusqu’à 20 semaines en cas de viol, inceste, danger pour la santé de la mère ou malformation grave du fœtus – mais aussi si la femme estime que la venue de l’enfant pose des problèmes sociaux ou économiques, chose dont elle est seule juge.

« Les femmes ont le droit de décider ce qu’elles veulent faire de leur corps », disait Mandela pour promouvoir sa loi sur « le choix de mettre fin à la grossesse ». Dix-sept ans plus tard, le nombre d’avortements légaux et remboursés par l’Etat déclarés atteint près d’un million en Afrique du Sud : près d’un million d’enfants tués dans le ventre de leur mère.

Favorable depuis longtemps au « mariage » des homosexuels, Mandela avait ouvert la voie en 1996 en faisant de l’Afrique du Sud le premier pays à inclure l’« orientation sexuelle » au nombre des catégories protégées au titre de la non-discrimination dans sa Constitution. Dix ans plus tard, la conséquence logique de cet « antiracisme » s’est réalisée, avec la légalisation du « mariage » des homosexuels en Afrique du Sud.

John Smeaton, directeur de la plus ancienne et plus importante association de défense des enfants à naître du Royaume-Uni, rappelle un autre fait qui devrait inciter – au moins les responsables de l’Eglise catholique et tous ceux qui affirment se battre pour le respect de la vie – à un minimum de prudence lorsqu’il s’agit de rendre gloire à une figure publique.

Mandela, rappelle John Smeaton, est à l’origine de l’organisation des « Elders » (« Les Anciens »), un conseil global de chefs d’Etat et de leaders mondiaux retirés du pouvoir qui se proposait de donner leurs discrets avis et orientations aux responsables des pays du monde entier. Ce conseil rassemble de nombreuses figures des mouvements pro-avortement, favorables au contrôle de la population. A 95 ans, Mandela en était toujours membre honoraire.

Enfin, on n’aura pas souvent entendu Mandela dénoncer les génocides perpétrés par des noirs contre d’autres noirs. Et sur Israël, Mandela a souvent repris à son compte la propagande soviétique…

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Sources :

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/12/nelson-mandela-promoteur-de-la-culture-de-mort.html

http://theelders.org/

http://www.lifesitenews.com/news/archive/ldn/2007/jul/07072303

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz