FLASH
[25/05/2017] Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 décembre 2013

Screen Shot 2013-12-01 at 19.16.42 PM

Dans la vidéo ci dessous, un François Hollande déboussolé qui demande : « il est où l’avion », et Nicolas Sarkozy, qui se marre de voir un homme si gauche, le lui montre du doigt : il est devant toi…

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
François Hollande : « il est ou l’avion? » – Les Off de Michaël Darmon

Et puis une Valérie Trierweiler malpolie, capricieuse et ridicule, superficielle et vaine, qui passe devant l’ancien président français – qu’on peut aimer ou ne pas aimer, là n’est pas la question- et ne lui adresse pas un regard, pas un au revoir, pas une poignée de main.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

On songe, à ce moment, à la poignée de main de Barack Obama à Raul Castro infiniment chargée de sens, lors des obsèques de Nelson Mandela, en imaginant combien le refus de la poignée de main de Trierweiler à Sarkozy en est exempt. Symbole d’une gauche à la dérive.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz